Ecoutez Radio Sputnik
    L’armée syrienne avance vers Deir ez-Zor pour reprendre la ville à Daech

    L’armée syrienne avance vers Deir ez-Zor pour reprendre la ville à Daech

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    19691

    La libération de Deir ez-Zor, qui vit depuis trois ans sous le blocus des terroristes, marquera la débâcle des groupes les plus combatifs de Daech en Syrie.

    L'offensive sur Deir ez-Zor prend de l'ampleur. Les forces fidèles à Bachar el-Assad intensifient l'attaque contre Daech sur les rives de l'Euphrate pour reprendre aux djihadistes leur dernier fief sur le territoire syrien.

    «Les troupes gouvernementales, commandées par le général Souheil al-Hassan, progressent activement le long de la rive orientale de l'Euphrate vers Deir ez-Zor en vue de rompre le siège et détruire le dernier bastion de Daech en Syrie», indique le ministère russe de la Défense dans un communiqué publié ce dimanche.

    Selon le général Sergueï Roudskoï, chef du commandement opérationnel de l'État-major russe, la libération de Deir ez-Zor marquera la débâcle complète des «groupes les plus combatifs de Daech en Syrie». C'est dans ce secteur que les djihadistes rassemblent leurs forces et c'est ici que se sont déplacés les djihadistes de Mossoul et les détachements les plus aptes au combat de Raqqa.

    Située à 400 km à l'est de Damas, la ville syrienne de Deir ez-Zor est assiégée depuis trois ans par Daech. Ses terroristes ont privé plus de 100.000 personnes d'eau, de médicaments et de produits de première nécessité. Seules les denrées larguées par l'aviation syrienne permettent aux habitants de la ville de survivre au blocus inhumain imposé par les terroristes.

    Lire aussi:

    Un avion militaire libyen armé de missiles air-sol viole l’espace aérien tunisien et atterrit en urgence – images
    Un incident entre un avion américain et un Su-30 vénézuélien au-dessus des Caraïbes – vidéos
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Tags:
    Daech, Deir ez-Zor, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik