Ecoutez Radio Sputnik
    Une explosion dans un dépôt d'armes en Azerbaïdjan

    Explosions dans un dépôt d'armes en Azerbaïdjan, des blessés

    Sputnik
    International
    URL courte
    0 45623

    Six personnes ont été blessées dimanche par une explosion dans un dépôt d'armes provoquée par un incendie qui s'est propagé dans une base militaire en Azerbaïdjan, selon des responsables azerbaïdjanais.

    Une série d'explosion se sont produites ce dimanche matin dans un dépôt d'armes situé dans une base militaire en Azerbaïdjan, faisant six blessés, ont indiqué des responsables azerbaïdjanais.

    Selon le ministère, c'est un incendie dans la base militaire «qui a provoqué les explosions». 

    Comme l'indique le Ministère azerbaïdjanais des situations d'urgence, des explosions continuent à se produire. Pourtant, les services de secours font tout pour éteindre immédiatement les foyers des incendies.

    Plusieurs obus sont tombés sur les maisons dans le village voisin. Des habitants ont été évacués des villages de Gilezi et Shitalchai, les plus proches de la base militaire, située à environ 70 km de la capitale, Bakou, a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué.

    Une porte-parole du ministère de la Santé, Liya Bairamova, a déclaré à l'AFP que six personnes avaient été blessées dans l'incendie et les explosions, sans toutefois préciser si les victimes étaient des civils ou des militaires.

    Auparavant, des responsables des secours avaient indiqué que leurs véhicules n'avaient pas pu s'approcher de la base à cause des explosions.

    Un important axe routier reliant le nord de Bakou à la ville de Guba et à la frontière russe a été fermé en raison de cet incident.

    Lire aussi:

    Explosion suivie par un incendie dans un dortoir en Azerbaïdjan: des morts
    Pilonnages de localités dans le Haut-Karabagh, deux civils tués et plusieurs blessés
    Les incendies entraînent l’évacuation de plus de 37.000 personnes au Canada
    Tags:
    dépôt d'armes, explosion, Azerbaïdjan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik