International
URL courte
26278
S'abonner

Quelques semaines avant la collision entre le destroyer USS John McCain et le navire marchand Alnic MC survenue lundi 21 août à l'est de Singapour, l'Organisation maritime internationale de l'Onu a averti les propriétaires de navires marchands d'une menace de cyberattaques qui pourraient perturber le trafic.

Le fait que la collision entre le destroyer lance-missiles américain USS John McCain et le navire marchand Alnic MC s'est produite quelques semaines après que l'Organisation maritime internationale (OMI) a mis en garde les propriétaires de navires marchands contre des cyberattaques fait penser à l'hypothèse selon laquelle l'accident pourrait avoir été provoqué par des hackers qui auraient piraté le système de navigation des bateaux.

Dans ses recommandations publiées au mois de juillet, l'OMI avertissait les propriétaires de navires des «menaces actuelles et émergentes» émanant de hackers, écrit le Sunday Times.

Selon l'hebdomadaire, les cartes du site Web suivant les itinéraires des navires civils VesselFinder montrent que le pétrolier a soudainement changé de cap à l'approche du port avant sa collision avec le destroyer.

Pourtant, le commandant de la Flotte du Pacifique de la marine américaine, Scott Swift, a indiqué qu'aucune trace de cyberattaque n'avait pour le moment été retrouvée dans le système de pilotage du destroyer.

Rappelons qu'un ancien officier de la marine britannique, qui a requis l'anonymat, avait admis dans une interview publiée jeudi par le quotidien The Times l'hypothèse selon laquelle le système de pilotage du destroyer ou du navire marchand aurait pu être piraté depuis un navire chinois qui se trouvait sur les lieux de l'accident.

Le destroyer lance-missiles américain USS John McCain est entré, lundi 21 août, en collision avec le navire marchand Alnic MC à l'est du détroit de Malacca. Cinq marins américains ont été blessés dans l'accident, 10 autres sont portés disparus. Mardi, l'amiral Scott Swift, a déclaré que les corps de deux marins avaient été retrouvés dans des compartiments du destroyer USS John McCain. Aucun membre d'équipage de l'Alnic MC n'a été blessé, a signalé l'administration portuaire de Singapour.

Lire aussi:

Ces communes privées de leurs médecins réfractaires à l’obligation vaccinale
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
Les soignants non vaccinés peuvent-ils exercer un autre emploi lors de leur suspension?
Tags:
États-Unis, Chine, The Sunday Times, USS John S.McCain (DDG 56), Alnic MC
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook