International
URL courte
142
S'abonner

Angela Merkel veut travailler plus étroitement avec les gouvernements libyen et nigérien pour réduire l’immigration illégale d’Afrique vers l’Europe. La chancelière fédérale a notamment évoqué l’importance de la formation de la Garde côtière libyenne qui secourt les migrants traversant la Méditerranée.

Angela Merkel a annoncé son souhait de collaborer de façon plus étroite avec les gouvernements libyens et nigérians afin de faire baisser le taux de migration illégale des ressortissants africains vers des pays européens.

La chancelière allemande a notamment expliqué dans une interview à ZDF qu'elle s'intéressait à la promotion d'un «partenariat migratoire» avec le Niger pour empêcher la traite des migrants à travers les déserts africains en route vers la Libye.

Elle soutient en outre la formation des garde-côtes libyens qui s'entraînent pour venir en aide aux migrants risquant leur vie en essayant de traverser la Méditerranée.

Lundi 28 août, Angela Merkel doit rencontrer à Paris ses homologues français, italien et espagnol, ainsi que les Présidents du Tchad, du Niger et de la Libye, pour discuter des solutions possibles à la crise migratoire.

 

Lire aussi:

Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Les talibans annoncent un nouveau crash, cette fois d'un hélicoptère, dans le sud-est de l'Afghanistan
En continu: un avion s'écrase en Afghanistan, le Pentagone annonce le crash de son E-11A - vidéo
Tags:
immigration, Angela Merkel, Niger, Libye, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik