International
URL courte
7473
S'abonner

Accordant une interview à la chaîne d’opposition russe Dojd, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a déclaré que Moscou travaillait sur une réponse à la proposition de loi adoptée par Washington le 2 août, visant à renforcer les sanctions unilatérales contre la Russie.

Moscou élaborera une réponse au renforcement par les États-Unis des sanctions antirusses, a signalé ce 25 août la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. Lors de l'interview accordée à la chaîne d'opposition russe Dojd, elle a cependant souligné que la Russie ne réagirait pas aux complications de délivrance de visas américains, imposées par la mission diplomatique des États-Unis, car dans ce cas, il s'agirait d'un «génocide contre des gens ordinaires».

«En ce qui concerne les sanctions qui sont imposées [les contre-mesures russes, ndlr], comme l'a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, de telles mesures de rétorsion seront élaborées. Nous sommes forcés de répondre», a indiqué Maria Zakharova.

Pourtant, Mme Zakharova n'a donné aucuns détails sur la date et la forme de la future réponse de Moscou, car tous les détails des contre-mesures doivent être examinés.

S'exprimant sur la suspension temporaire de la délivrance de visas américains non-immigrant en Russie et aux changements apportés au fonctionnement des consulats américains dans ce pays, la porte-parole de la diplomatie russe a indiqué que la partie américaine avait commencé à augmenter le temps de traitement des demandes de visa en mai, les délais ont augmenté de 10 à 50 jours. Autrement dit, selon elle, cela s'est produit bien avant que Moscou ait demandé à Washington, en tant que contre-mesures, de réduire à 455 le personnel de son ambassade et de ses consulats en Russie.

En réaction à la réduction du personnel diplomatique ordonnée par Moscou en riposte aux sanctions américaines, l'ambassade des États-Unis a suspendu à partir du 23 août l'octroi de visas non-immigrant en Russie. Les diplomates américains ont précisé que l'octroi des visas non-immigrant reprendrait à partir du 1er septembre, uniquement à Moscou, tandis que les demandes déposées dans d'autres villes russes «resteront suspendues indéfiniment».

Rappelons qu'en réponse à l'adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions antirusses, Moscou va interdire à l'ambassade américaine l'accès à deux de ses sites situés dans la région de la capitale russe à partir du 1er septembre. En outre, Moscou a demandé à Washington de réduire, à partir du 1er septembre, à 455 le personnel de son ambassade et de ses consulats en Russie. Le ministère a également prévenu que Moscou répliquerait en cas de nouvelles expulsions de diplomates russes par les États-Unis.

Lire aussi:

Lavrov sur le partenariat Russie-USA en Syrie: «il n'y a pas de place pour la rancune»
Suspension des visas US: Moscou garde son sang-froid
La Chine appelle les USA à «arrêter leur pratique malavisée» de sanctions unilatérales
«Vivez à fond, tombez malades»: l'appel de Nicolas Bedos crée la polémique
Tags:
délivrance, diplomates, sanctions antirusses, contre-sanctions, expulsions, visas, ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, Sergueï Riabkov, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook