Ecoutez Radio Sputnik
    T-72

    Toutes les bonnes choses ont une fin: Kiev perd d’importants stocks de chars soviétiques

    © Sputnik . Alexander Kondratiuk
    International
    URL courte
    181515

    L’observateur militaire Gennady Nechaev a révélé à Sputnik comment, en Ukraine, les réserves remarquables de chars soviétiques se sont transformées en un entrepôt rempli de matériel obsolète.

    En dépit des propos du Président ukrainien au sujet de la production de nouveaux modèles de chars conçus sur la base du T-72 fabriqué du temps de l'Union soviétique, la véritable situation du matériel militaire dans ce pays est assez triste, a fait savoir à Sputnik l'observateur militaire Gennady Nechaev.

    Équipement militaire abandonné au Lvov
    © Sputnik . Stringer
    Équipement militaire abandonné au Lvov

    Pour commencer, l'expert a expliqué pourquoi Piotr Porochenko entendait fabriquer une nouvelle version du T-72. Selon lui, l'autre modèle, le T-64, qui constitue le char de combat le plus important dans le pays et qui est produit par l'usine légendaire de Malyshev à Kharkov, fait face à de nombreux problèmes liés à sa mise à jour et à son entretien.

    Ainsi, d'après M.Nechayev, non seulement l'Ukraine d'aujourd'hui a perdu la capacité de produire des chars de pointe, mais elle n'est pas non plus capable de réparer ceux à sa disposition.

    Ensuite, l'expert a indiqué combien de chars l'Ukraine aurait reçus après la chute de l'Union soviétique.

    «Selon les estimations les plus fiables, au moment de l'effondrement de l'Union soviétique et sans compter les chars T-54, T-55 et T-62, le stock de chars en Ukraine aurait été de 2.340 T-64, auxquels il faut ajouter quelque 1.300 T-72, ainsi que 260 T-80,12 de ces derniers disposant d'un moteur diesel.»

    Un ukrainien T-80
    President of the Ukraine Press-Service
    Un ukrainien T-80

    Pourtant, comme l'a expliqué l'expert, plusieurs modèles, y compris certains T-72, sont rapidement devenus le matériel militaire idéal pour l'exportation dans les pays du tiers monde, tel le Nigéria.

    «D'après une estimation grossière, à la fin de l'année 2016, l'Ukraine aurait disposé de quelque 300 T-72, la plupart desquels comportaient des modifications obsolètes», a-t-il souligné, en ajoutant à ce chiffre environ 500-550 T-64 ainsi que quelques dizaines d'autres modèles.

    Donc, a résumé M.Nechayev, l'existence d'importantes réserves de chars en Ukraine n'est aujourd'hui plus qu'un lointain souvenir.

    Lire aussi:

    Une série de nuits de violences à Romans-sur-Isère: caillassage et jets de cocktails Molotov contre la police
    Macron officialise l'avis de la France sur Huawei après la décision de Trump de l’écarter
    Le crash d'un F-16 laisse un trou béant dans le toit d'un bâtiment en Californie (vidéo)
    Tags:
    char, Petro Porochenko, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik