International
URL courte
5328
S'abonner

Des radicaux ukrainiens menacent le Donbass d’une deuxième étape dans le blocus des transports, à cet égard, un certain nombre de camps d'entraînement ont été déployés à la frontière avec la Fédération de Russie.

L'ex-commandant d'un bataillon pro-Kiev et député de la Rada suprême du parti politique Samopomitch, Semion Sementchenko, a dévoilé des plans sur une nouvelle étape du blocus du Donbass, signale ce 29 août le portail Ukraina.ru, se référant à son interview à la chaîne Zik.

«Maintenant, nous approchons de la deuxième phase», a déclaré le député. «Au cours de l'été, nous avons accumulé des forces, ouvert un certain nombre de camps d'entraînement le long de la frontière russe et sommes prêts, si l'État continue d'être inactif, à renforcer nos moyens de défense en tant que membres de la société civile».

Le député n'a pas précisé d'autres détails sur la préparation du blocus et n'a pas donné de calendrier pour sa mise en place.

Dimanche, à l'occasion du Jour de Donetsk, le Président ukrainien a adressé un message aux habitants de la ville dans lequel il a avoué son amour à leur encontre et a espéré leur prompt retour en Ukraine. Alors, en prenant en compte les plans des radicaux ukrainiens sur le nouveau blocus, il semblerait que les rêves de M.Porochenko sur le retour de Donetsk en Ukraine auront du mal à se réaliser.

Piotr Porochenko
© Photo / President of the Ukraine Press-Service/Mikhail Palinchak
Les radicaux ukrainiens ont organisé le 25 janvier un blocus du Donbass, en bloquant l'exportation de toute cargaison de la région, y compris le charbon. Cela a entraîné une grave pénurie énergétique dans le pays. Le Président de l'Ukraine, Piotr Porochenko, a condamné les actions des bataillons de volontaires, notant les dommages importants causés à l'économie du pays par le blocus du Donbass. Néanmoins, sur son initiative, en mars 2017, le Conseil de sécurité nationale d'Ukraine a officiellement annoncé le blocus commercial total des territoires du Donbass échappant au contrôle de Kiev.

Le vice-ministre ukrainien pour les Territoires temporairement occupés et les personnes déplacées, Youri Grymchak, a noté qu'en raison du blocus le pays avait perdu environ 1,5% de son PIB en 2017.

Lire aussi:

La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
Passeport vaccinal: l’UE avance, la France n’y coupera pas
Une vidéo inédite de l'attaque iranienne contre une base US après l’assassinat de Soleimani
Tags:
accords de Minsk II, charbon, exportations, blocus, Petro Porochenko, Donetsk, Donbass, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook