International
URL courte
271225
S'abonner

Les militaires américains se trouvant sur le territoire syrien ont été obligés d’ouvrir le feu contre l’opposition locale, soutenue par Ankara qui les avait attaqués, a relaté le colonel Ryan Dillon, représentant de l’état-major de l’opération «Détermination inébranlable», cité par Reuters.

L'opposition proturque a attaqué des militaires américains en Syrie, a communiqué le représentant de l'état-major de l'opération «Détermination inébranlable», le colonel Ryan Dillon.

«Nos forces ont été réellement attaquées et donc obligées de riposter en ouvrant le feu. Ensuite, ils se sont déplacés dans un endroit sécurisé», a-t-il déclaré, cité par l'agence Reuters.

L'incident a eu lieu non loin de la ville de Manbij, dans le gouvernorat d'Alep, au nord de la Syrie. Une zone où agissent des groupes soutenus par Ankara et opposés au gouvernement de Damas.

Les représentants du commandement américain ont déjà informé Ankara de cette situation. Selon Ryan Dillon, de tels incidents sont inadmissibles entre membres de la coalition dirigée par les États-Unis et l'opposition.

Les États-Unis et leurs alliés effectuent des frappes contre les positions de Daech en Irak et en Syrie depuis 2014. En Syrie, l'opération est menée sans l'autorisation du gouvernement de ce pays.

 

Lire aussi:

Manifestation contre la loi Sécurité globale: la façade de la Banque de France en feu à Paris - vidéo
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Ne pas consommer cet aliment engendrerait diverses maladies graves, dont le cancer
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Tags:
conflit, militaires, opposition, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook