Ecoutez Radio Sputnik
    Bill Gates n’est plus l’homme le plus riche de la planète

    Bill Gates n’est plus l’homme le plus riche de la planète

    © AP Photo / Ted S. Warren
    International
    URL courte
    1957

    Longtemps N° 1 au classement Forbes des plus grandes fortunes, Bill Gates vient d’être détrôné par Amancio Ortega, fondateur de Zara, dont le patrimoine dépasse celui du multimilliardaire américain de 200 millions dollars. C’est la deuxième défaite de M. Gates en peu de temps, étant déjà été devancé par le fondateur d’Amazon.

    Bouleversement à la tête des plus grandes fortunes mondiales! À la clôture des marchés financiers du 30 août, Bill Gates a dû céder sa place à Amancio Ortega, fondateur du consortium de textile espagnol Inditex et de la marque de vêtements Zara, a relaté le magazine américain Forbes.

    ​Ainsi, selon Forbes, la hausse des parts d'Inditex a alimenté la fortune de M. Ortega, qui, à la tête de 85 milliards de dollars (72 mds EUR), dépasse celle de Bill Gates de 200 millions.

    Au mois de juillet, Bill Gates avait déjà perdu une fois la tête du classement de Forbes, en étant devancé par le milliardaire américain Jeff Bezos, fondateur de l'entreprise de commerce électronique Amazon, dont les avoirs dépassant les 90 milliards de dollars (77 milliards d'euros).

    Par ailleurs, en 2016, M. Gates, avait déjà été délogé dans le classement en temps réel de Forbes par Amancio Ortega, mais pour deux jours seulement.

    Forbes a commencé à suivre la fortune des milliardaires du monde entier en 1987. M. Bezos occupe actuellement la septième place dans le classement des personnes les plus riches du monde et il est le troisième Américain après Gates et le président de Berkshire Hathaway, Warren Buffett.

    Lire aussi:

    Désormais Bill Gates n’est plus l’homme le plus riche du monde, selon Forbes
    Les personnes les plus riches du monde ont perdu 114 mds USD en une journée
    Pendant quelques heures, le patron d'Amazon a été l'homme le plus riche du monde
    Tags:
    économie, business, argent, fortune, Forbes, Amancio Ortega, Bill Gates, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik