Ecoutez Radio Sputnik
    Crise nord-coréenne: Pékin appelle à ne pas «mettre de l’huile sur le feu»

    Crise nord-coréenne: Pékin appelle à ne pas «mettre de l’huile sur le feu»

    © AP Photo / Ng Han Guan
    International
    URL courte
    2162

    Pékin est persuadé que toutes les parties intéressées par le règlement du problème nucléaire nord-coréen doivent faire preuve de retenue et éviter les actions qui pourraient «mettre de l’huile sur le feu», a déclaré jeudi la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying.

    Prônant la nécessité du dialogue pour régler le conflit autour du programme nucléaire nord-coréen, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying a rappelé aux parties intéressées la nécessité de garder son sang-froid.

    «On accorde une attention toute particulière à la situation dans la péninsule coréenne et vous pouvez même sentir l'odeur de la poudre car elle reste très tendue. La Chine a déjà souligné à plusieurs reprises que toutes les parties respectives devaient faire preuve de retenue et éviter d'augmenter les tensions en entreprenant des actions qui pourraient mettre de l'huile sur le feu», a déclaré la diplomate lors de son point de presse ce jeudi.

    La porte-parole a également souligné que Pékin espère que les autres pays étudieront et accepteront l'initiative de «double gel» proposée par la Chine. D'après elle, le problème nord-coréen ne pourra être réglé que par le dialogue et les consultations.

    Les diplomaties russe et chinoise ont fait une déclaration commune sur les problèmes de la péninsule coréenne. Elles ont notamment proposé à la Corée du Nord d'instaurer un moratoire sur les essais nucléaires et les tirs de missiles, et à la Corée du Sud et aux États-Unis de s'abstenir d'organiser de nouveaux exercices dans la région. L'initiative russo-chinoise prévoit que les parties opposées entameront parallèlement les négociations et adopteront des principes de relations bilatérales basés sur le non-recours à la force et avec l'intention de parvenir à la dénucléarisation de la péninsule coréenne.
    Les tensions autour des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord ne cessent de s'aggraver ces derniers mois, alors que Pyongyang multiplie les tirs de missiles, les derniers ayant eu lieu les 26 et 29 août.

    Washington et Pyongyang ont échangé des menaces réciproques dans la foulée. Le ton a depuis baissé d'un cran, mais Washington et Séoul ont lancé cette semaine leurs exercices militaires conjoints qui sont invariablement condamnés par la Corée du Nord comme une répétition de l'invasion de son territoire.

    Lire aussi:

    Pékin et Moscou appellent à revenir à leur initiative d’un «double-gel»
    Pékin prône le plan russo-chinois sur la Corée du Nord
    Tokyo et Séoul: renforcer les sanctions contre la Corée du Nord la poussera au dialogue
    Tags:
    programme balistique, crise, tensions, missiles balistiques, nucléaire coréen, Hua Chunying, Corée du Nord, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik