Ecoutez Radio Sputnik
    George Soros

    La chute de l'empire de George Soros est-elle proche?

    © AFP 2017 Brendan Smialowski
    International
    URL courte
    91147122072

    La chute de l’empire du milliardaire George Soros est proche, estime le membre du Comité des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération de Russie, Igor Morozov.

    D'après le sénateur russe Igor Morozov, des nuages noirs s'amoncellent au-dessus de la tête de George Soros. C'est ainsi que ce membre du Comité des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération de Russie a commenté la publication d'une pétition lancée par des citoyens américains qui exigent que leur gouvernement saisisse les actifs personnels de George Soros et les biens de toutes ses organisations.

    «Je n'exclus pas que l'apparition d'un groupe d'initiative de citoyens américains qui signent cette pétition augure de jours noirs pour Soros», a-t-il souligné dans une interview accordée à RT. «Ces mêmes jours qu'il aimait inscrire au calendrier de pays en voie de développement, d'économies et de marchés émergents. Je crois que si la justice américaine se penchait réellement sur les technologies et les instruments utilisés par Soros et sur tout ce qu'il a accumulé pendant sa vie, son empire s'effondrerait».

    M. Morozov a également souligné que les Américains s'intéressaient aux activités déstabilisantes du milliardaire parce qu'elles concernaient leur pays.

    «Soros utilise ses instruments de financement pour détruire des économies en développement, affaiblir ou remplacer des élites politiques, modifier les orientations politiques, c'est-à-dire pour déstabiliser».

    Et de rajouter, qu'il a fait fortune parce que les enjeux de la destruction du tel ou tel pays, de tel ou tel marché régional étaient très élevés.

    «Je crois que les turbulences provoquées par les technologies qui sont les siennes ont enfin atteint la côte américaine et les Américains eux-mêmes ont commencé à en ressentir les effets».

    Auparavant, une pétition intitulée «Déclarer que George Soros est un terroriste et saisir tous les actifs de ses organisations connexes en vertu des lois RICO (Racketeer Influenced Corrupt Organizations, ndlr) et NDAA (National Defense Authorization Act, ndlr)» a été publiée sur le site officiel de la Maison-Blanche et a déjà recueilli 70.861 signatures.

    On peut y lire par exemple que «George Soros a volontairement et constamment tenté de déstabiliser et de commettre des actes de sédition contre les États-Unis et leur citoyens».

    Lire aussi:

    Israël accuse George Soros d'activité subversive contre l'État juif
    Soros et Omidyar investissent 500.000 $ dans la guerre aux fake news
    Un mercenaire accuse George Soros d’avoir voulu renverser le régime équato-guinéen
    Tags:
    finances, financement, Conseil de la Fédération, George Soros, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik