International
URL courte
Libération de la ville de Deir ez-Zor (105)
30391
S'abonner

Les villes syriennes qui restent contrôlées par le groupe terroriste Daech seront très probablement libérées à la fin du mois d’octobre, a déclaré l’envoyé spécial de l’Organisation des Nations unies (Onu), Staffan de Mistura. Selon lui, le gouvernement syrien et la Russie reprendront prochainement Deir ez-Zor.

L'envoyé spécial de l'Organisation des Nations unies (Onu) pour la Syrie, Staffan de Mistura, a évoqué les perspectives de la libération du territoire syrien occupé par le groupe terroriste Daech, signale l'agence Reuters. Selon le diplomate, il est très probable que, à la fin du mois d'octobre, Daech sera délogé des villes qu'il occupe encore.

Selon Staffan de Mistura, la ville syrienne de Deir ez-Zor sera libérée par le gouvernement syrien et la Russie à la fin du mois de septembre ou au début du mois d'octobre.

«Ce que nous voyons, à mon avis, c'est le début de la fin de cette guerre. Nous devons garantir que cela deviendra également le début de la paix. Le défi à relever aujourd'hui est précisément celui-ci», a indiqué le diplomate dans une interview accordée à la BBC.

Staffan de Mistura a précisé que les États-Unis et les Forces démocratiques syriennes (SDF) pourraient libérer la ville de Raqqa à la fin du mois d'octobre.

Il a également indiqué que pour le moment, Deir ez-Zor, Raqqa et Idlib constituaient des zones d'instabilité en Syrie. Selon le diplomate, si la communauté internationale apporte son soutien au gouvernement et à l'opposition, des élections pourront se tenir dans l'année qui suivra la libération de Deir ez-Zor et Raqqa.

Dossier:
Libération de la ville de Deir ez-Zor (105)

Lire aussi:

Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
La «cotte BAC» ne pourra plus être portée par les policiers qui n’en font pas partie, a ordonné la préfecture
Le nouveau maire RN de Perpignan augmente sa propre indemnité dès le premier conseil municipal
Tags:
libération, Staffan de Mistura, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook