International
URL courte
Essai souterrain d'une bombe H nord-coréenne (3 septembre 2017) (19)
5110
S'abonner

Le ministère japonais des Affaires étrangères a protesté en des termes vigoureux contre l’essai nucléaire effectué dimanche par la Corée du Nord, et a exprimé son intention de convoquer en urgence une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu.

Taro Kono, chef de la diplomatie japonaise, a réagi au test d'une bombe H par la Corée du Nord:

«C'est absolument impardonnable», a déclaré après une réunion du Conseil de sécurité japonais le ministre cité par la chaîne NHK.

«Nous avons l'intention de coordonner nos efforts avec d'autres pays afin de convoquer une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'Onu», a-t-il souligné.

Le Corée du Nord a annoncé dimanche avoir mené un essai souterrain d'une bombe à hydrogène destinée à un missile à longue portée, relate la télévision nord-coréenne. Qualifiant l'essai de «réussite totale», Pyongyang a également affirmé que sa bombe H pouvait être montée sur un missile.

Dossier:
Essai souterrain d'une bombe H nord-coréenne (3 septembre 2017) (19)

Lire aussi:

«Réussite totale»: la Corée du Nord annonce le test d'une bombe H
Corée du Nord: les nouvelles secousses 10 fois plus puissantes que les précédentes
La Corée du Nord promet une «annonce importante» à 06H30 GMT
Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Tags:
bombe, tests nucléaires, essais, ministère japonais des Affaires étrangères, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Taro Kono, Corée du Nord, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook