International
URL courte
Essai souterrain d'une bombe H nord-coréenne (3 septembre 2017) (19)
15318
S'abonner

Suite au nouvel essai nucléaire nord-coréen réalisé ce dimanche, Séoul et Washington étudient des options de réponse militaire aux démarches de Pyongyang.

Le test d'une bombe H réalisé ce dimanche par la Corée du Nord a poussé son voisin du Sud à contacter Washington pour discuter de la possibilité d'une réponse militaire.

«Les mesures militaires doivent être discutées entre les alliés sud-coréen et américain et recevoir l'accord de la communauté internationale», relate l'agence Yonhap à l'issue d'un entretien téléphonique entre le chef d'état-major de la Corée du Sud, Jeong Kyeong-doo et son homologue américain Joseph Dunford.

De son côté, Séoul s'est dit prêt à étudier la possibilité de déploiement d'armes américaines sur son sol, indique Yonhap.

Soulignant qu'en procédant au test nucléaire, Pyongyang a «ignoré de multiples avertissements» de la part de la communauté internationale, le conseiller sud-coréen à la sécurité Chung Eui-Yong a affirmé: «La Corée du Sud négocie la possibilité de déploiement d'armes stratégiques américaines les plus puissantes».

La Corée du Nord a affirmé avoir procédé «avec un succès parfait», dimanche, à l'essai souterrain d'une bombe à hydrogène capable d'être transportée par un missile balistique intercontinental.

Le test a provoqué deux secousses de magnitude 6,3 et 4,6 respectivement. L'agence japonaise de météorologie (JMA) a par la suite indiqué que celles-ci étaient d'une puissance au moins dix fois supérieure à celle du dernier essai nucléaire nord-coréen mené l'an passé.

Dossier:
Essai souterrain d'une bombe H nord-coréenne (3 septembre 2017) (19)

Lire aussi:

Séoul élabore un plan d'attaque contre la Corée du Nord sans l'aide des USA
Tokyo et Séoul: renforcer les sanctions contre la Corée du Nord la poussera au dialogue
La Corée du Nord publie une vidéo du lancement du missile qui a survolé le Japon
Tags:
tests nucléaires, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook