International
URL courte
Fermeture du consulat général russe à San Francisco (34)
45582
S'abonner

Qualifiant d’«acte hostile flagrant» la saisie de bâtiments diplomatiques russes sur le territoire américain, Moscou a appelé Washington à revenir sur sa décision pour éviter la dégradation ultérieure des relations déjà tendues entre les deux pays.

Moscou appelle les États-Unis à «se raviser» et à restituer les bâtiments diplomatiques russes de San Francisco et de Washington. Dans un communiqué diffusé dimanche par le site du ministère russe des Affaires étrangères, Moscou indique: «Les autorités américaines ont saisi le 2 septembre les locaux du consulat général russe à San Francisco et ceux de la mission commerciale à Washington, qui constituent une propriété russe et disposent de l'immunité diplomatique».

Les employés «se sont également vu interdire d'accéder aux locaux loués par la mission commerciale à New York», poursuit le document.

«Nous appelons les autorités américaines à se raviser et à restituer immédiatement les sites diplomatiques. Dans le cas contraire, Washington sera seul responsable de la dégradation continue des relations entre nos pays qui définissent en grande partie la stabilité globale et la sécurité internationale», met en garde le ministère.

Qualifiant les démarches entreprises par Washington d' «acte flagrant d'hostilité», Moscou a également dénoncé une grave violation du droit international ainsi que celle des conventions diplomatiques.

Dossier:
Fermeture du consulat général russe à San Francisco (34)

Lire aussi:

Fermeture du consulat russe à San Francisco: une décision personnelle de Trump
Les États-Unis ont ordonné la fermeture du consulat russe de San Francisco
La fermeture du consulat à San Francisco, une violation flagrante du droit international
«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Tags:
propriété diplomatique, San Francisco, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook