Ecoutez Radio Sputnik
    Brexit

    Les schismes au sein des partis britanniques menacent de faire échouer le Brexit

    © REUTERS/ Peter Nicholls
    International
    URL courte
    221929416

    Le Royaume-Uni pourrait ne jamais sortir de l’Union européenne en raison des tensions à l’œuvre au sein des principaux partis britanniques, selon le chef des Libéraux-démocrates.

    Vince Cable, chef du Parti libéral-démocrate britannique, a estimé que le Brexit pourrait ne jamais avoir lieu en raison des tensions qui travaillent les grands partis du pays, rapporte le Financial Times.

    «Je pense qu'il est plus que probable que le Brexit n'aura jamais lieu», a-t-il déclaré, alléguant les «tensions actuelles au sein des principaux partis».

    Le Daily Telegraph a auparavant annoncé que les partisans de l'intégration européenne au sein du parti conservateur pourraient saboter l'adoption du projet de loi dénommé Great Repeal Bill, l'instrument par lequel le Royaume-Uni vise à intégrer dans son cadre juridique une large partie de l'acquis communautaire de l'Union européenne. Selon le journal britannique, au moins six Tories seraient prêts à soutenir leurs opposants politiques, notamment du parti travailliste, et à s'opposer aux points clés du projet de loi sur le Brexit.

    La décision de sortir de l'Union européenne a été adoptée par les citoyens britanniques lors du référendum qui s'est tenu le 23 juin 2016. Le 29 mars 2017, le Royaume-Uni a lancé officiellement la procédure de la sortie, après avoir présenté une lettre officielle au chef du Conseil européen Donald Tusk. Le pays devrait quitter l'Union européenne le 29 mars 2019.

    Lire aussi:

    Londres sur le Brexit: «Nous ne pouvons pas subir de chantage sur le prix à payer»
    «Ni un penny plus ni un penny moins»: la facture de Bruxelles pour le Brexit est exagérée
    Sigmar Gabriel accuse Londres de ne pas avoir de stratégie pour le Brexit
    Tags:
    tensions, échec, sortie de l'UE, Brexit, Union européenne (UE), Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik