International
URL courte
Essai souterrain d'une bombe H nord-coréenne (3 septembre 2017) (19)
91861
S'abonner

Le Président américain Donald Trump a répondu à une question de journalistes qui souhaitaient savoir si les États-Unis envisageaient d’attaquer militairement la Corée du Nord qui a annoncé avoir réussi son sixième essai nucléaire.

Le Président Donald Trump n’a pas exclu ce dimanche la possibilité d’effectuer une frappe sur la Corée du Nord, pays qui a annoncé avoir «parfaitement réussi» l’essai d’une bombe H.

«Nous allons voir», a-t-il déclaré, interrogé sur la possibilité d’attaquer militairement la Corée du Nord.

Plus tôt, M.Trump et des membres de l’administration américaine avaient déclaré examiner «toutes les options» à l’encontre de Pyongyang.

La Corée du Nord a affirmé avoir procédé avec succès, dimanche, à l'essai souterrain d'une bombe à hydrogène capable d'être transportée par un missile balistique intercontinental. Il s'agit du sixième essai mené par la Corée du Nord depuis 2006.

Le test a provoqué deux secousses de magnitude 6,3 et 4,6 respectivement. L'agence météorologique du Japon (JMA) a par la suite indiqué que celles-ci étaient d'une puissance au moins 10 fois supérieure à celle du dernier essai nucléaire nord-coréen mené l'an passé.

Dossier:
Essai souterrain d'une bombe H nord-coréenne (3 septembre 2017) (19)

Lire aussi:

«Les mots ne fonctionneront pas»: Trump juge la Corée du Nord «dangereuse» pour les USA
«Réussite totale»: la Corée du Nord annonce le test d'une bombe H
Corée du Nord: les nouvelles secousses 10 fois plus puissantes que les précédentes
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Tags:
intervention, bombe, Donald Trump, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook