International
URL courte
1246
S'abonner

De hauts gradés de la marine américaine sont convoqués par la Commission des forces armées de la Chambre des représentants des États-Unis pour répondre à des questions concernant les récents accidents des navires de guerre USS Fitzgerald et USS John McCain.

Les accidents des destroyers USS Fitzgerald et USS John McCain, survenus cet été, préoccupent le Congrès américain qui a décidé de convoquer des responsables de l'US Navy pour qu'ils répondent à des questions sur ce sujet, signale Defense News se référant à Rob Wittman président d'un sous-comité de la Commission des forces armées de la Chambre des représentants des États-Unis.

Le vice-chef des Opérations navales, l'amiral William Moran, le chef des forces de guerre de surface, le vice-amiral Ronald Boxall, ainsi que le responsable pour les forces de défense du Government Accountability Office, John Pendleton, se prononceront devant la Chambre des représentants le 7 septembre.

«Il est très difficile d'imaginer les dégâts causés [à l'USS Fitzgerald, ndlr] et de voir ce que les marins ont traversé sur ce navire […]. Je pense que nous devons tous nous poser des questions fondamentales sur ce qui se passe au sein de la marine et ce qui laisse ces accidents se produire», a indiqué Rob Wittman à l'issue de son voyage au Japon où il s'était rendu sur le destroyer endommagé.

Rappelons que dans la nuit du 16 juin au 17 juin, le destroyer américain USS Fitzgerald est entré en collision avec le cargo ACX Crystal battant pavillon philippin. Le bâtiment américain a été fortement endommagé. Sept militaires ont trouvé la mort dans cet accident.

Deux mois après, le 21 août, un accident similaire est survenu, impliquant cette fois le destroyer lance-missiles américain USS John McCain et le navire marchand Alnic MC, près du détroit de Malacca, faisant 10 morts parmi les membres d'équipage de l'USS John McCain.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Des zones «écarlates» et «super-rouges» délimitées sur une nouvelle carte de France
Tags:
Ronald Boxall, William Moran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook