Ecoutez Radio Sputnik
    Julian Assange

    Assange: Trump destitué s’il sanctionne la Chine sur le dossier nord-coréen

    © REUTERS / Neil Hall
    International
    URL courte
    23436
    S'abonner

    Donald Trump risque d’être destitué s’il met en œuvre des sanctions contre les pays faisant du commerce avec la Corée du Nord, en premier lieu s’il rompt les échanges avec la Chine, estime Julian Assange.

    Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a déclaré que le Président américain Donald Trump serait destitué s'il décidait d'arrêter les échanges avec les pays faisant des affaires avec Pyongyang, Chine en tête.

    «90% du commerce nord-coréen s'effectue avec Pékin. Si Trump arrête des échanges estimés à 650 milliards de dollars américains avec la Chine, il sera destitué immédiatement», a écrit Julian Assange sur Twitter.

    Donald Trump a affirmé dimanche qu'il envisageait d'arrêter «tous les échanges commerciaux» avec les pays faisant des affaires avec Pyongyang, après l'annonce d'un nouveau test nucléaire mené par la Corée du Nord.

    «Les États-Unis examinent la possibilité, en plus d'autres options, de mettre fin à tous les échanges commerciaux avec tout pays faisant des affaires avec la Corée du Nord», a-t-il indiqué, cité par l'AFP, dans un tweet dans lequel il ne cite pas directement la Chine.

    La Corée du Nord a affirmé avoir procédé «avec un succès parfait», dimanche, à l'essai souterrain d'une bombe à hydrogène capable d'être transportée par un missile balistique intercontinental. Il s'agit du sixième essai mené par la Corée du Nord depuis 2006.

    Le test a provoqué deux secousses de magnitude 6,3 et 4,6 respectivement. L'agence météorologique du Japon (JMA) a par la suite indiqué que celles-ci étaient d'une puissance au moins 10 fois supérieure à celle du dernier essai nucléaire nord-coréen mené l'an passé.

    Lire aussi:

    Corée du Nord: Trump prêt à recourir à l'arme nucléaire si nécessaire
    Pentagone: la destruction de la Corée du Nord pas souhaitable, mais possible
    Trump s’exprime sur l’opportunité d’attaquer militairement la Corée du Nord
    Tags:
    échanges commerciaux, destination, Julian Assange, Donald Trump, Corée du Nord, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik