Ecoutez Radio Sputnik
    La police à Londres après l'attaque de London Bridge

    Attaque de Londres: Daech a tenté de recruter un journaliste de la BBC infiltré

    © REUTERS / Stefan Wermuth
    International
    URL courte
    540

    Un recruteur de Daech aurait essayé de persuader un journaliste de la BBC sous couverture de perpétrer une attaque contre le Pont de Londres, où huit personnes ont trouvé la mort un an plus tard.

    D'après un reportage d'enquête de la chaîne BBC, un agent de Daech a incité l'un de ses journalistes sous couverture à perpétrer une attaque sur le Pont de Londres, supposant qu'il pourrait agir seul ou au sein d'un groupe, relate le journal The Guardian.

    Le même agent a également révélé des tutoriels djihadistes, disponibles sur le Dark Web, pour commettre un attentat présentant des ressemblances frappantes avec celui du Pont de Londres, a indiqué la chaîne.

    Dans un autre reportage exclusif sur l'extrémisme islamiste, englobant une période de deux ans, le journaliste infiltré a communiqué par Twitter avec un recruteur de Daech d'origine britannique, Junaid Hussain, qui s'est engagé à l'entraîner à assembler des bombes à son domicile.

    Après que Hussain a été éliminé en 2015 dans la ville syrienne de Raqqa par un drone américain, un autre recruteur a pris contact avec le journaliste en vue de poursuivre la conversation interrompue. Le recruteur lui a notamment donné des instructions plus détaillées sur l'assassinat éventuel d'un policier et sur la façon de se procurer des armes à feu et des balles.

    «En juillet 2016, nous avons découvert que l'organisation terroriste appelait les Musulmans britanniques sur Twitter et Facebook à perpétrer des attaques contre certains sites londoniens. (…) Nous avons pris contact avec l'un de ses recruteurs, qui nous a par la suite invités à s'entretenir en privé sur un site de messagerie chiffré. Les autorités étaient au courant que nous contactions avec l'organisation djihadiste», a souligné le journaliste.

    Pour rappel, huit personnes ont été tuées et 50 blessées le 3 juin suite d'une attaque menée par trois islamistes à l'aide d'un véhicule bélier et de couteaux sur des piétons sur le London Bridge puis dans le marché couvert de Borough Market, avant d'être abattus par la police.

    Lire aussi:

    May qualifie l’attaque de Londres de «potentiellement terroriste»
    Londres: un homme attaque à l'arme blanche deux policiers près du palais de Buckingham
    Attaque de Londres: la police en quête d'un Français disparu repêche un corps de la Tamise
    Trump met fin à la guerre commerciale, le Canada reste méfiant
    Tags:
    djihadisme, terrorisme, attaque à la voiture bélier de Londres, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik