International
URL courte
1781
S'abonner

Dénonçant une situation tendue sur la péninsule coréenne, les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ont appelé à rechercher une solution à la table des négociations.

Les chefs d'État des BRICS, réunis actuellement à Xiamen, en Chine, ont «fermement condamné» le nouvel essai nucléaire réalisé dimanche par la Corée du Nord. Dans une déclaration commune, les dirigeants brésilien, russe, indien, chinois et sud-africain ont exprimé leur préoccupation face à la «tension qui demeure depuis longtemps autour du problème nucléaire sur la péninsule coréenne».

«Nous soulignons qu'il ne peut être résolu que par la voie pacifique et au moyen d'un dialogue entre toutes les parties concernées», indique le document.

La Corée du Nord a affirmé avoir procédé «avec un succès parfait», dimanche, à l'essai souterrain d'une bombe à hydrogène capable d'être transportée par un missile balistique intercontinental.

Le test a provoqué deux secousses de magnitude 6,3 et 4,6 respectivement. L'agence japonaise de météorologie (JMA) a par la suite indiqué que celles-ci étaient d'une puissance au moins dix fois supérieure à celle du dernier essai nucléaire nord-coréen mené l'an passé.

Lire aussi:

«Réussite totale»: la Corée du Nord annonce le test d'une bombe H
«Les mots ne fonctionneront pas»: Trump juge la Corée du Nord «dangereuse» pour les USA
Trump s’exprime sur l’opportunité d’attaquer militairement la Corée du Nord
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Tags:
tests nucléaires, BRICS, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook