International
URL courte
50165
S'abonner

La Russie est profondément préoccupée des progrès réalisés par la Corée du Nord dans sa volonté devenir une puissance nucléaire, mais ne voit pas de menace à son encontre, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

Dénonçant une violation des résolutions de l'Onu, Moscou s'est dit préoccupé par le fait que «la Corée du Nord progresse rapidement» sur la voie de la nucléarisation, a rapporté le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

«Nous voyons une tendance dangereuse dans le fait que la Corée du Nord progresse rapidement. Et en raison du fait que ces actions constituent une violation de la résolution du Conseil de sécurité de l'Onu… En principe, nous voyons que le pays s'efforce de devenir un État possédant des armes nucléaires. Bien sûr, c'est un symptôme alarmant, c'est une évolution inacceptable pour nous. C'est une question qui requiert l'attention la plus sérieuse. Nous la traitons avec la plus grande responsabilité, pas à la légère», a indiqué Sergueï Riabkov.

«Mais je répète que nous ne constatons pas de menace provenant de la Corée du Nord comme l'éprouvent certains voisins de la Corée du Nord, en particulier parmi les alliés des États-Unis», a ajouté M. Riabkov.

La Corée du Nord a affirmé avoir procédé «avec un succès parfait», dimanche, à l'essai souterrain d'une bombe à hydrogène capable d'être transportée par un missile balistique intercontinental.

Le test a provoqué deux secousses de magnitude 6,3 et 4,6 respectivement. L'agence japonaise de météorologie (JMA) a par la suite indiqué que celles-ci étaient d'une puissance au moins dix fois supérieure à celle du dernier essai nucléaire nord-coréen mené l'an passé.

Le test d'une bombe H réalisé dimanche par la Corée du Nord a poussé son voisin du Sud à s'entretenir avec Washington au sujet d'une éventuelle réponse militaire. Selon l'agence Yonhap, Séoul se dit prêt au déploiement d'armes américaines sur son sol.

Lire aussi:

Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
L'explosion à Beyrouth a engendré un cratère de 43 mètres de profondeur - images
Le Pentagone explique le redéploiement de ses troupes en Europe
Tags:
tir d'essai, Sergueï Riabkov, Corée du Nord, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook