International
URL courte
20521
S'abonner

Le nouveau test nucléaire réalisé par Pyongyang a été condamné par le Président russe Vladimir Poutine au cours d’un entretien téléphonique avec son homologue sud-coréen Moon Jae-in. Selon l’ambassadeur russe auprès de l’Organisation des Nations unies (Onu) Vassili Nebenzya, le risque d’escalade est plus fort que jamais.

L'essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord a été fermement condamné par Vladimir Poutine et son homologue sud-coréen Moon Jae-in, lors d'un entretien téléphonique, a communiqué le service de presse du Kremlin. Le représentant permanent russe auprès de l'Organisation des Nations unies (Onu), Vassili Nebenzya, a pour sa part indiqué que le risque d'escalade sur la péninsule coréenne était plus fort que jamais.

Si les autorités nord-coréennes continuent à saper les principes de la dissuasion nucléaire, Pyongyang en subira lui-même de lourdes conséquences, a déclaré le diplomate.

Dans le même temps, le diplomate a précisé qu'il n'existait pas de solution militaire aux problèmes de la péninsule coréenne.

«Nous appelons toutes les parties intéressées à revenir immédiatement au dialogue et aux négociations, compris comme le seul moyen possible de régler les problèmes complexes de la péninsule coréenne, en incluant celui nucléaire», a déclaré Vassili Nebenzya.

L'ambassadeur a indiqué aux journalistes que les sanctions imposées à la Corée du Nord n'étaient pas une solution à même de résoudre le problème, car l'objectif principal doit être de revenir aux négociations et d'assurer la dénucléarisation de la péninsule.

La Corée du Nord avait déclaré avoir réalisé dimanche dernier l'essai souterrain d'une bombe à hydrogène capable d'être transportée par un missile balistique intercontinental.

Lire aussi:

Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
Un plongeur parvient à filmer de près un gigantesque requin blanc en Floride – vidéo
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Tags:
Vassili Nebenzia, diplomatie, ONU, Moon Jae-in, Vladimir Poutine, Corée du Nord, Corée du Sud, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook