Ecoutez Radio Sputnik
    USAID

    Les États-Unis n'ont pas de comptabilité transparente en Afghanistan

    © Sputnik.
    International
    URL courte
    2110

    L'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) n’a toujours pas rendu compte des dépenses de 90% des sommes envoyées entre 2013 et 2015 à Kaboul par le Fonds de redressement de l’Afghanistan. Des experts afghans ont donné leur avis sur cette question à Sputnik.

    Les États-Unis n'ont pas de comptabilité très transparente, sans même parler des pays bénéficiaires de l'assistance américaine, a expliqué à Sputnik Saifuddin Seihoun, professeur d'économie à l'Université de Kaboul.

    «En règle générale, l'USAID mène ses activités dans les régions d'Afghanistan où la guerre fait rage, ce qui signifie que les inspecteurs n'y iront pas», a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

    Obaid Kabir, de la direction du parti Solidarité d'Afghanistan, a indiqué à Sputnik que cette agence n'était qu'un instrument politique du gouvernement d'occupation américaine.

    «L'Amérique en est un exemple éclatant. Un groupe de spécialistes de l'USAID a notamment appris à la droite et aux extrémistes du Paraguay à torturer les révolutionnaires. À l'heure qu'il est, la même pratique est réalisée en Afghanistan», a-t-il constaté.

    Et d'ajouter que les projets de l'USAID en Afghanistan ne portaient pas sur la reconstruction des infrastructures ni sur l'amélioration de la vie des Afghans.

    «Le plus grave est que l'argent américain se retrouve souvent entre les mains des extrémistes et des criminels», a conclu l'interlocuteur de Sputnik.

    L'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) est une agence du gouvernement américaine chargée du développement économique et de l'assistance humanitaire à travers le monde. Cette organisation travaille sous la supervision du Président, du département d'État et du Conseil de sécurité nationale (NSC).

    Lire aussi:

    La Bolivie expulse l'USAID
    L'influence américaine de l'USAID : craintes et réalités
    Moscou interdit l'USAID, mais veut poursuivre la coopération économique
    Tags:
    NSC, extrémistes, inspecteurs, aide, développement, guerre, Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), Département d'Etat des Etats-Unis, Sputnik, Saifuddin Seihoun, Obaid Kabir, Paraguay, Amérique latine, Afghanistan, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik