International
URL courte
Libération de la ville de Deir ez-Zor (105)
1330
S'abonner

Des objectifs de Daech en Syrie ont été détruits par des missiles Kalibr lancés depuis la frégate russe Amiral Essen.

La frégate russe Amiral Essen a lancé des missiles de croisière de type Kalibr contre des cibles de Daech se trouvant aux alentours de Deir ez-Zor, en Syrie.

La partie russe précise que l'attaque a complètement détruit les bâtiments abritant les djihadistes.

​Pour rappel, après trois ans d’encerclement dans l’ouest de Deir ez-Zor, les troupes gouvernementales syriennes ont réussi à percer ce mardi les lignes ennemies et rejoindre les troupes encerclées par les djihadistes de Daech, a communiqué à Sputnik une source militaire.

Les combats sont accompagnés de tirs d’artillerie et de mortiers massifs des deux côtés. Les avions russes et syriens apportent un soutien aérien.

D'après la source, il est trop tôt pour confirmer une levée totale du siège. Pourtant, cela pourrait arriver dans les jours qui viennent.

Située à 400 km au nord-est de Damas, la ville syrienne de Deir ez-Zor compte près de 200.000 habitants. La province de Deir ez-Zor était totalement contrôlée par Deach depuis trois ans à l’exception de quelques quartiers et d’une base aérienne au sud et à l’ouest de la ville.

La frégate Amiral Essen a été remise à la Flotte de la mer Noire le 7 juin 2016. Le navire est équipé de missiles de croisière Kalibr, du système d'autodéfense Chtil-1, du système canon A-190 et est capable de d'accueillir un hélicoptère naval Ka-27.

Dossier:
Libération de la ville de Deir ez-Zor (105)

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Trump sous-entend l’implication du FBI et du département de la Justice dans les fraudes électorales
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Tags:
missiles, Admiral Essen (frégate), Deir ez-Zor, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook