International
URL courte
14191
S'abonner

Le ministère japonais de la Défense a rehaussé de 70 à 120 kilotonnes ses évaluations de la puissance de la bombe nucléaire testée récemment par Pyongyang.

La puissance de la bombe nucléaire testée par la Corée du Nord la semaine dernière s'élèverait à 120 kilotonnes d'équivalent TNT, a déclaré le ministre japonais de la Défense Itsunori Onodera.

Selon lui, l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (CTBTO) a revu la magnitude du séisme généré par l'explosion de la bombe qu'elle évalue désormais à 6.0.

«Si l'on recalcule nos estimations sur la base de ces données, on trouve que la puissance de la bombe s'élèverait à 120 kilotonnes», a fait savoir M.Onodera cité par la chaîne de télévision NHK.

Le ministre a indiqué ne pas exclure que l'engin testé par Pyongyang était une bombe H.

Auparavant, le ministère japonais de la Défense avait évalué la puissance de la bombe nord-coréenne à 70 kilotonnes.

Dimanche 3 septembre, la Corée du Nord a annoncé avoir testé avec succès une bombe à hydrogène destinée à équiper ses missiles balistiques intercontinentaux. Il s'agit du sixième essai nucléaire réalisé par Pyongyang depuis 2006.

Les cinq essais précédents ont valu à la Corée du Nord d'être soumise à plusieurs volets de sanctions internationales qui ne l'ont cependant pas amené à renoncer au développement de l'arme atomique.

Lire aussi:

L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
nucléaire coréen, tests nucléaires, évaluation, bombe à hydrogène, Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICEN), Itsunori Onodera, Japon, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook