International
URL courte
14310
S'abonner

La Corée du Nord pourrait riposter de façon encore plus sévère à de nouvelles sanctions, estime le vice-ministre russe des Affaires étrangères Igor Morgoulov, qui affirme que le mécanisme des sanctions est «épuisé» et qu'il faut sortir de ce «cercle vicieux».

Alors que Washington appelle à intensifier la pression sur Pyongyang suite au test nucléaire effectué le 3 septembre, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Igor Morgoulov affirme que cette mesure ne fera qu'aggraver la tension sur la péninsule coréenne.

«Aujourd'hui, les États-Unis nous appellent à imposer de nouvelles sanctions, encore plus sévères [à l'encontre de Pyongyang, ndlr]. Mais c'est une voie sans issue et nous tournerons dans le cercle vicieux de sanctions, ce qui entraînera des ripostes de plus en plus violentes de la part de la Corée du Nord et la situation ne fera qu'empirer», a-t-il déclaré lors d'un discours en marge du Forum économique de l'Est, ajoutant que «le mécanisme des sanctions était quasiment épuisé».

Plus tôt, l'ambassadrice des États-Unis à l'Onu Nikki Haley a prôné la nécessité d'introduire «des sanctions plus dures qui permettraient de revenir à la diplomatie». Elle a annoncé les préparatifs d'un projet de résolution que Washington pourrait soumettre au vote de l'Onu lundi 11 septembre.

La Corée du Nord a annoncé dimanche avoir mené un essai souterrain d'une bombe à hydrogène destinée à un missile à longue portée, relate la télévision nord-coréenne. Qualifiant l'essai de «réussite totale», Pyongyang a également affirmé que sa bombe H pouvait être montée sur un missile.

Lire aussi:

Selon Pyongyang, les Sud-Coréens sont de la «chair à canon bon marché» pour les USA
Poutine: l'hystérie militaire autour de Pyongyang lourde d'une catastrophe planétaire
Pyongyang prépare de nouveaux tirs de missile, selon Séoul
Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
Tags:
nucléaire coréen, crise, tests nucléaires, diplomatie, sanctions, ONU, Nikki Haley, Igor Morgoulov, Pyongyang, Washington (Etat), Corée du Nord, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook