International
URL courte
20182
S'abonner

Donald Trump a mis fin au programme Daca adopté par son prédécesseur Barack Obama et qui avait permis à plus de 750.000 enfants arrivés illégalement aux Etats-Unis de rester sur le territoire américain sans être expulsés.

Le Président américain Donald Trump a annulé le programme qui empêchait d'expulser plus de 750 000 immigrants illégaux arrivés enfants aux Etats-Unis, annonce son administration le 5 septembre.

Le programme en question a été mis en place par l'ex-locataire de la Maison-Blanche Barack Obama en 2012 et visait à protéger les immigrés ayant franchi la frontière américaine avant l'âge de 16 ans et âgés de moins de 31 ans au 15 juin 2012. Ces anciens migrants mineurs étaient en mesure de bénéficier d'un moratoire de deux ans sur leur expulsion et étaient éligibles pour un permis de travail.

«Je ne suis pas un partisan de la punition des enfants, dont la plupart sont devenus adultes, pour les actions de leurs parents. Mais nous devons nous rendre compte que nous sommes un Etat de droit et de ce fait un pays d'opportunités», a déclaré le leader américain dans un communiqué.

Selon M.Trump, en adoptant le Daca (Deferred Action for Childhood Arrivals) son prédécesseur Barack Obama a contourné la volonté du Congrès. «Il est impossible d'adopter une réforme de la législation en matière de migration si le pouvoir exécutif peut réécrire ou abroger les lois à sa discrétion», a expliqué le leader Président.

Donald Trump a annoncé que le Congrès du pays devrait élaborer et adopter d'ici six mois des lois protégeant les droits des enfants des migrants illégaux.

«Le Congrès a maintenant 6 mois pour légaliser le Daca (quelque chose que l'administration Obama a été incapable de faire). S'ils n'y parviennent pas, je reviendrai sur cette question!», a-t-il écrit sur Twitter.

La lutte contre l'immigration clandestine était l'une des principales promesses de campagne de Donald Trump. Le 25 janvier, il a signé un décret sur la protection des frontières américaines prévoyant la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique.

Donald Trump a mis fin au programme Daca
© Sputnik
Donald Trump a mis fin au programme Daca

Lire aussi:

«Nous obtiendrons notre mur»: Trump menace de «fermer» le gouvernement
Le mur avec le Mexique: le Congrès US accorde 1,6 md dollars
Selon Trump, le mur à la frontière mexicaine doit être transparent ou avec des trous
Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Tags:
enfance, migrants, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook