International
URL courte
Fermeture du consulat général russe à San Francisco (34)
8241
S'abonner

Le ministère russe des Affaires étrangères a partagé une vidéo qui montre des «représentants des organes de sécurité américains» qui se comportent «comme des braqueurs» et effectuent des «travaux non identifiés» sur le territoire du consulat général de Russie à San Francisco.

Le ministère russe des Affaires étrangères a publié sur son compte Facebook une vidéo montrant comment des personnes procèdent à des «travaux non identifiés» entre les murs du consulat général de Russie à San Francisco, aux Etats-Unis.

«Les représentants des forces de sécurité des Etats-Unis effectuent des travaux inconnus sur le territoire du consulat général de Russie à San Francisco, mutilent un parquet coûteux et font ce qu'ils veulent sans autorisation. Le principal est que personne ne sait qui sont ces gens qui se comportent comme des braqueurs», lit-on sur la page officielle de la diplomatie russe sur le réseau social.

Plus tôt, un représentant du Département d'Etat américain a déclaré que la «patrouille» dans la propriété diplomatique russe aux États-Unis avait été effectuée après sa fermeture et «était légale». Le représentant a également noté que la partie américaine avait invité les représentants de l'ambassade russe à se joindre à la «patrouille». Selon lui, les propos de la partie russe selon lesquels des responsables américains ont forcé les portes de la propriété en question ne correspondent pas à la réalité.

 

Dossier:
Fermeture du consulat général russe à San Francisco (34)

Lire aussi:

Moscou pourrait renvoyer 155 diplomates américains supplémentaires
Les sanctions contre les diplomates sont un coup dur pour les citoyens russes aux USA
Limiter le déplacement des diplomates russes aux USA? Moscou riposterait sans hésiter
Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Tags:
forces de sécurité, vidéo, ministère russe des Affaires étrangères, San Francisco, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook