International
URL courte
14384
S'abonner

Bruxelles et Moscou ont entamé une nouvelle étape de leurs relations et, malgré les contradictions existantes, des points de convergence se profilent également, a déclaré le chef de la représentation de l'Union européenne à Moscou.

Vigaudas Ousackas, le chef de la représentation de l'Union européenne à Moscou, a affirmé que Bruxelles et Moscou étaient entrés dans une nouvelle phase de relations. Dans ce contexte, il a constaté que des différends subsistaient, mais que des points d'accord se profilaient également.

«J'espère que le plus difficile est derrière nous. Nous avons engagé nos relations dans une nouvelle voie. Malheureusement, nous avons toujours des désaccords sur certains points importants, pas seulement sur l'Ukraine. Dans le même temps, nous voyons également se dessiner des points de convergence», a-t-il indiqué.

«Au lieu d'une création commune, nous nous sommes retrouvés dans une situation de confrontation, de profondes contradictions, voire de conflit», a-t-il constaté.

Toujours d'après Vigaudas Ousackas, «personne ne s'attendait» à une dégradation si importante des relations entre l'UE et la Russie.

Moscou a pour sa part toujours préconisé un dialogue constructif et le développement de la coopération avec l'UE. Le Président Poutine a notamment déclaré soutenir le point de vue du défunt Helmut Kohl sur la nécessité de rapprochement entre la Russie et l'Europe. Selon lui, Moscou attend que ses partenaires européens renoncent aux phobies d'antan. Il a souligné que la balle était dans le camp des partenaires européens.

Lire aussi:

Un plan secret anglais de 2017 prévoyait de priver les personnes âgées d’aide médicale en cas de pandémie
Une fusillade éclate à côté du Pentagone, le secteur est bouclé
Des sous-marins nucléaires russes arpentent-ils vraiment les fonds marins de l’Atlantique?
Les mesures de restriction des activités reviennent en force malgré la campagne de vaccination
Tags:
Russie, Europe, Moscou, Bruxelles, Ukraine, Vygaudas Ušackas, Helmut Kohl, Vladimir Poutine, Union européenne (UE), relations bilatérales, dialogue
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook