Ecoutez Radio Sputnik
    Crise en péninsule de Corée: Poutine propose d'engager Pyongyang dans des projets communs

    Crise en péninsule de Corée: Poutine propose d'engager Pyongyang dans des projets communs

    © Sputnik . Grigory Sysoev
    International
    URL courte
    9360
    S'abonner

    Il faut tenter d’engager Pyongyang dans une coopération dans la péninsule coréenne et continuer d'investir dans l’économie de la région afin d'apaiser les tensions autour de la Corée du Nord et son programme nucléaire, estime Vladimir Poutine.

    Commentant la situation autour de la Corée du Nord lors du Forum économique oriental qui se tient actuellement à Vladivostok, le chef d'État russe a affirmé que la coopération économique serait un élément important pour arriver à la désescalade du conflit.

    «Vous avez demandé s'il faut s'inquiéter à cause de cette situation (liée au développement du programme nucléaire nord-coréen, ndlr) et si l'on peut continuer d'investir. Je réponds "oui" à ces deux questions», a déclaré Vladimir Poutine répondant aux participants du Forum.

    «Il faut continuer d'investir car si vous arrêtez de travailler économiquement dans la région, la situation ne va pas s'améliorer mais, en revanche, s'aggravera», a-t-il souligné.

    D'après l'hôte du Kremlin, il faudrait inviter Pyongyang à participer à des projets économiques communs afin d'apaiser les tensions dans la région.

    «Il faut engager progressivement la Corée du Nord dans une coopération dans la région, et la Russie a des propositions concrètes que tout le monde connaît: la route conjointe reliant le Transsib et les chemins de fer coréens menant via la Corée du Nord, le transport par pipe-lines, l'exploration des ports nord-coréens, etc.», a-t-il conclu.

    La Corée du Nord a annoncé dimanche avoir mené l'essai souterrain d'une bombe à hydrogène destinée à un missile à longue portée, relate la télévision nord-coréenne. Qualifiant l'essai de «réussite totale», Pyongyang a également affirmé que sa bombe H pouvait être montée sur un missile.

    Le test a provoqué deux secousses de magnitude 6,3 et 4,6 respectivement. L'agence météorologique du Japon (JMA) a par la suite affirmé que celles-ci étaient d'une puissance au moins 10 fois supérieure à celle du dernier essai nucléaire nord-coréen mené l'an passé.

    Lire aussi:

    Moscou: sortir du «cercle vicieux» des sanctions contre Pyongyang
    Selon Pyongyang, les Sud-Coréens sont de la «chair à canon bon marché» pour les USA
    Poutine: l'hystérie militaire autour de Pyongyang lourde d'une catastrophe planétaire
    Tags:
    investissements, économie, nucléaire coréen, sanctions, Vladimir Poutine, Péninsule de Corée, Russie, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik