Ecoutez Radio Sputnik
    Essai nucléaire nord-coréen

    Les conséquences du dernier essai nucléaire nord-coréen vues depuis un satellite

    © REUTERS / Toru Hanai
    International
    URL courte
    70637

    Le dernier essai nucléaire nord-coréen a provoqué des glissements de terrain dans la zone de la déflagration, comme en témoignent des images satellite dévoilées par le site internet 38 North.

    Le site 38 North a publié des images satellitaires qui montrent des changements dans la zone du principal site nord-coréen d'essais nucléaires, le polygone Punggye-ri.

    «Ces perturbations sont plus nombreuses et plus étendues que lors des cinq essais précédemment menés par la Corée du Nord», indiquent les spécialistes de 38 North, site tenu par l'Université Johns Hopkins de Washington.

    Le weekend dernier, la Corée du Nord a procédé à son sixième essai nucléaire, le plus puissant à ce jour, qui a provoqué, selon certains rapports, des glissements de terrain. Les images publiées par 38 North semblent confirmer cette affirmation.

    D'après des sismologues américains, le test a provoqué un tremblement de terre de magnitude 6,3, suivi d'une secousse supérieure à 4. Pourtant, il ne semble pas y avoir de signe de la formation «d'un cratère d'affaissement comme suggéré par la réplique postérieure à l'essai», souligne 38 North.

    Il s'agit d'un élément rassurant, car un éventuel effondrement sur le site aurait entraîné la diffusion de matériaux radioactifs dans l'atmosphère, indiquent les experts.

    Lire aussi:

    Les BRICS condamnent fermement le test nucléaire nord-coréen
    Moscou: «la Corée du Nord progresse rapidement» sur la voie de la nucléarisation
    Les essais nucléaires nord-coréens, «un cadeau» adressé à Washington
    Tags:
    images satellite, nucléaire coréen, tests nucléaires, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik