Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    La Russie se prépare-t-elle à une guerre «continentale»?

    © Sputnik.
    International
    URL courte
    La Main du Kremlin
    Exercices militaires conjoints Zapad 2017 (24)
    1202403015139

    Le Kremlin se préparerait minutieusement à «une guerre d’échelle continentale». En outre, la Russie serait soutenue dans sa démarche belliqueuse par la dangereuse Biélorussie. Le Président ukrainien en a même des preuves alarmantes, que la Main du Kremlin vous invite à découvrir sans plus tarder.

    Est-ce l'odeur des missiles balistiques nord-coréens et l'écho des déclarations des dirigeants internationaux à propos d'une éventuelle guerre nucléaire qui ont fait tourner la tête au Président ukrainien?

    La Russie se préparerait à pas moins qu'«une guerre d'échelle continentale», assure Piotr Porochenko, probablement inspiré par «la Main du Kremlin » ou je ne sais pas quoi… Qui plus est, le «pays-agresseur» (vous avez deviné qu'il s'agit naturellement de la Russie) serait appuyé par la Biélorussie, un nouveau héros qui fait son apparition dans les contes de Kiev sur une apocalypse provenant de la Russie.

    «Il y a de plus en plus de preuves de sa préparation à une guerre offensive à l'échelle continentale», prévient M. Porochenko, évoquant des manœuvres russo-biélorusses «Zapad 2017», alors que naturellement, quand l'Otan entreprend des manœuvres navales, aériennes ou terrestres à grande échelle aux frontières de la Russie, le tout en deux mois et parfois avec la participation de l'Ukraine, elle ne prépare rien du tout.

    À force de rappeler aux Ukrainiens les dangers provenant de «l'État-ennemi», M. Porochenko aurait apparemment la mémoire courte lorsqu'il s'agit des appels constants de Moscou à respecter les accords de Minsk.

    Évoquer l'ennemi commun serait ainsi plus commode pour étouffer les violences du conflit interne ukrainien dans le Donbass, cette région dont une grande partie des citoyens proclament leur indépendance vis-à-vis de Kiev… qui lutte contre son propre peuple depuis plusieurs années.

    Les histoires sur une «menace russe» sont également plus passionnantes que la triste réalité dans laquelle se trouvent des Ukrainiens, mécontents de leur vie et des autorités, ce qu'a pourtant constaté le leader lui-même.

    «Il n'en demeure pas moins que la société est insatisfaite de la vie et du pouvoir», avait ainsi avoué le Président, évoquant néanmoins une «agression externe», pour justifier tous les maux de Kiev.

    Dossier:
    Exercices militaires conjoints Zapad 2017 (24)

    Lire aussi:

    Le Donbass approuve la proposition de Poutine sur des forces de maintien de la paix
    Des snipers ukrainiens seraient arrivés dans le Donbass
    Lasse des médias maintream, cette Française part dans le Donbass pour juger par elle-même
    Tags:
    exercices militaires, guerre, Piotr Porochenko, Biélorussie, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik