International
URL courte
496
S'abonner

Des journalistes ont facilement déterminé quelle était la phrase que Donald Trump employait le plus souvent. Et on en conclut que le président américain n'est pas très concret.

«On verra»… est la phrase que Donald Trump prononce le plus fréquemment. Selon l'agence Associated Press, il aime souvent répéter: «We'll see» (On verra, ndlr).

Le président américain l'emploie dans les situations les plus différentes qui soient: de l'ouragan Harvey à la coopération avec la Chine, en passant par la politique à l'égard de la Corée du Nord.

«On verra ce que ça va donner», a-t-il dit en parlant de ses relations avec le président chinois Xi Jinping.

«On verra», répond-il souvent quand la Maison-Blanche se penche sur les questions de sécurité nationale, de politique ou de la composition des équipes de conseillers et de porte-parole.

Même en s'entretenant à Paris avec un journaliste qui voulait savoir s'il pourrait éventuellement changer d'avis au sujet de l'accord sur le climat, il a dit: «On verra».

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
L'armée US reconnaît que sa dernière frappe à Kaboul était une erreur avec «un bilan tragique»
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Tags:
États-Unis, Paris, Chine, Corée du Nord, Xi Jinping, Donald Trump, Associated Press, présidence américaine, politique, coopération, conseillers, Accord de Paris sur le climat, ouragan Harvey
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook