Ecoutez Radio Sputnik
    Anatoli Antonov

    «Le Président a été très accueillant»: l'ambassadeur de Russie aux USA rencontre Trump

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    2133
    S'abonner

    Le nouvel ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoli Antonov, a remis ses lettres de créance au Président américain. Il a qualifié cette rencontre de chaleureuse et constructive.

    La rencontre avec le Président américain Donald Trump a été agréable et constructive, a constaté l'ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoli Antonov.

    «Le Président a été accueillant et chaleureux… Le climat a été cordial, constructif et bienveillant. En tout cas, c'est ce que j'ai ressenti, c'est mon impression personnelle», a-t-il indiqué aux journalistes après avoir remis ses lettres de créance au Président américain Donald Trump.

    Selon lui, la pratique de contre-mesures réciproques dans les relations des deux pays doit cesser. Le souhait du département d'État américain de ne plus appliquer la loi du talion doit devenir réalité, a-t-il affirmé.

    «Je voudrais croire que tous ces vœux seront réalisés. Vous savez, le président Trump a dit un jour au sujet d'un dossier international: On verra. Puis-je me permettre aujourd'hui d'utiliser cette expression? », a-t-il ajouté.

    La porte-parole du département d'État américain, Heather Nauert, a déclaré précédemment que Washington ne voulait pas poursuivre la politique «œil pour œil, dent pour dent» et espérait améliorer ses relations avec Moscou.

    Anatoli Antonov avait indiqué pour sa part que malgré la récente décision de Washington de fermer des établissements diplomatiques russes, Moscou souhaitait développer ses relations avec États-Unis et espérait qu'elles ne traverseraient pas «une période de marasme».

    Anatoli Antonov est arrivé à Washington le 31 août dernier pour remplacer Sergueï Kisliak qui occupait le poste d'ambassadeur depuis 2009.

    Tags:
    relations bilatérales, lettre de créances, rencontre, ambassadeur, Heather Nauert, Donald Trump, Anatoli Antonov, Sergueï Kisliak, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik