International
URL courte
Essai souterrain d'une bombe H nord-coréenne (3 septembre 2017) (19)
14335
S'abonner

A l’occasion d’un entretien téléphonique, le Président français et ses homologues japonais et américain ont discuté de «la nécessité d’une réaction unie et ferme face aux provocations répétées» de la Corée du Nord, relate l’Elysée.

Face aux «provocations répétées» de la Corée du Nord, il faut s'unir pour y réagir unanimement et fermement, ont conclu Emmanuel Macron, Donald Trump et Shinzo Abe à l'issue de la conversation téléphonique qu'ils ont eue aujourd'hui.

Les dirigeants ont également abordé la question de «la priorité d'accentuer la pression sur Pyongyang par le renforcement des sanctions», a signalé la Présidence française.

Ces derniers temps, malgré les interdits de la communauté internationale, la Corée du Nord a effectué plusieurs tirs de missiles dans le cadre des essais nucléaires. Pyongyang a ainsi annoncé, dimanche 3 septembre, avoir mené l'essai souterrain d'une bombe à hydrogène destinée à équiper un missile à longue portée. Le qualifiant de «réussite totale», Pyongyang a également affirmé que sa bombe H pouvait être montée sur un missile. Après ce test, la Corée du Sud a enregistré une activité suspecte sur le territoire de son voisin du Nord, affirmant que de nouveaux tirs de missile auraient lieu prochainement.

 

Dossier:
Essai souterrain d'une bombe H nord-coréenne (3 septembre 2017) (19)

Lire aussi:

Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
«Sputnik V»: Poutine annonce l'enregistrement du premier vaccin contre le Covid-19 en Russie
Un incendie «d'une rare intensité» dans un immeuble de Vincennes, deux morts – images
Le Secret Service en dit plus sur le tireur qui a provoqué l’évacuation de Donald Trump
Tags:
tir de missiles, Donald Trump, Shinzo Abe, Emmanuel Macron, Pyongyang, Corée du Nord, Corée du Sud, Japon, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook