Ecoutez Radio Sputnik
    Bagdad se donne trois mois pour écraser Daech

    Vers une éventuelle alliance de Daech et d'Al-Qaïda?

    © AP Photo/ Susannah George
    International
    URL courte
    141308113

    Pour atteindre leurs objectifs, les organisations terroristes de l'État islamique et d'Al-Qaïda peuvent oublier leurs désaccords et conclure une alliance, estime le coordinateur de la lutte contre le terrorisme au sein de l'UE, Gilles de Kerchove.

    Dans une interview accordée au journal allemand Welt am Sonntag, Gilles de Kerchove a évoqué les raisons qui peuvent inciter les organisations terroristes d'Al-Qaïda et de l'Etat islamique à s'allier.

    «Il est probable que l'État islamique et Al-Qaïda se réunissent et agissent ensemble», a déclaré Kerchove.

    Il a indiqué que les raisons qui avaient conduit à la scission de ces deux groupes terroristes sont passées au second plan.

    «La première raison était qu'entre le chef de Daech Abou Bakr al-Baghdadi, probablement mort, et le chef d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri, il y avait une hostilité personnelle. Ce dernier est maintenant vieux et, très probablement, ne joue plus de rôle sérieux», a-t-il expliqué.

    En outre, il y avait entre ces groupes terroristes un désaccord sur la création du «califat» autoproclamé. Si, pour Al-Qaïda, le «califat» était un objectif à long terme, Daech, au contraire, voulait former son propre «Etat» le plus rapidement possible.

    Enfin, un des fils d'Oussama ben Laden, Hamza ben Laden, est devenue une figure de importante dans la hiérarchie d'Al-Qaïda.

    «Sa rhétorique à propos de Daech est moins agressive et, probablement, son objectif est les deux organisations se rapprochent de nouveau», a conclu M. Kerchove.

    Lire aussi:

    La Main du Kremlin s’allierait à Daech pour une cyberattaque en Europe?
    Al-Baghdadi, théologien «modeste» devenu leader terroriste après 2 ans de camp américain
    Daech et al-Nosra négocient une éventuelle alliance
    Tags:
    Etat islamique, Al-Qaïda, Gilles de Kerchove, Abou Bakr al-Baghdadi, Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik