International
URL courte
10210
S'abonner

Deux semaines avant les élections législatives allemandes, la Chancelière Angela Merkel est soupçonnée d'avoir emprunté des avions de la Bundeswehr pour un prix très inférieur aux tarifs en vigueur, écrit le journal Der Spiegel.

Un avocat berlinois demande à la justice d'ouvrir une enquête sur les vols aériens effectués par la Chancelière allemande Angela Merkel à travers le pays dans le cadre de sa campagne électorale, indique le journal Der Spiegel.

Citant ses propres sources, l'hebdomadaire souligne que Merkel et son entourage, en utilisant les services de la Bundeswehr pour se rendre d'un événement préélectoral à un autre, paient environ 500 € par personne et par vol, tandis que ce service coûte de 18 000 € à 30 000 € de l'heure selon le type d'avion utilisé. Un avocat berlinois, dont le nom n'est pas dévoilé, soupçonne la Chancelière d'abus de pouvoir.

À en croire le Spiegel, la Chancelière a réalisé cette année une cinquantaine de vols à travers le pays sur des avions de la Bundeswehr. L'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne, le parti dirigé par A.Merkel, n'a pas commenté les allégations de l'avocat et a seulement indiqué que le parti respectait toutes les règles établies.

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Il était «mal informé»: Thierry Breton tacle Renaud Muselier après sa précommande de Spoutnik V
Biden appelle Poutine «Сloutine» en plein discours sur les relations russo-américaines – vidéo
Tags:
abus de pouvoir, Bundeswehr (armée allemande), Angela Merkel, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook