Ecoutez Radio Sputnik
    Saint-Martin

    Irma: les habitants de Saint-Martin en colère suite à la gestion de la crise par Paris

    © REUTERS / Netherlands Ministry of Defence
    International
    URL courte
    17102
    S'abonner

    Suite au passage de l’ouragan meurtrier Irma qui a dévasté les Caraïbes, les habitants de l’île franco-néerlandaise de Saint-Martin expriment leur profonde colère à l’égard du gouvernement français. Même si aujourd’hui une autre menace, celle de l’ouragan José, est déjà passée, ils sont obligés de faire face aux conséquents dégâts.

    Les habitants de l'île de Saint-Martin expriment leur colère face à l'inaction du gouvernement français suite à la catastrophe naturelle qui a dévasté l'île. Des images, distribuées par les chaînes de télévision françaises, montrent plusieurs témoins à bout.

    Hier encore préoccupés par l'éventuel passage de l'ouragan José qui est heureusement passé à 125 km de Saint-Martin, selon le Rtbf.be, les habitants de l'île, privés du soutien de l'État français, devront désormais se remettre de cet évènement et reconstruire leur vie, plongée dans le chaos.

    «Ils nous laissent dans une situation indécente », confie un habitant de l'île dans un reportage de France24.

    D'après d'autres témoins, les habitants ont été délaissés hier sur l'île alors que des bateaux pleins de touristes américains débarquaient de Saint-Martin pour la Guadeloupe.

    Sur des images diffusées sur le Net, l'on voit des habitants désorientés, des enfants en larmes, qui ont demandés «à aller se protéger chez eux», selon un reportage de France2.

    Suite à cette colère exprimée par les habitants, le porte-parole du Gouvernement Christophe Castaner a déclaré en direct sur Europe1 qu'il s'agissait d'une île, ce qui rendait impossible «d'évacuer 48.000 personnes en 48 heures».

    Les réseaux sociaux sont également submergés par les réactions suite au visionnage de ces témoignages humains se sentant notamment «abandonnés» par les autorités françaises face à ce drame:

    L'ouragan Irma, qui a dévasté les Caraïbes, est d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique. Classé mardi en catégorie 5, le maximum possible en termes de puissance pour un cyclone par le Centre national des ouragans (NHC) américain, Irma a été rétrogradé vendredi en catégorie 4.

    L'ouragan a traversé l'île française de Saint-Barthélemy puis celle franco-néerlandaise de Saint-Martin, avec des rafales à 360 km/h, faisant 10 morts dans la partie française de Saint-Martin et deux morts dans la partie néerlandaise. Le coût des dommages est évalué à 1,2 milliard d'euros à Saint-Martin et Saint-Barthélemy par le réassureur public français Caisse Centrale de Réassurance.

    Lire aussi:

    La Floride tremble en attendant Irma, qui a repris de la force
    Irma, prends garde à toi! Ils arrivent pour te tirer dessus
    Les USA envoient le porte-avions Abraham Lincoln pour aider les victimes de l'ouragan Irma
    Tags:
    ouragan Irma, catastrophe naturelle, victimes, Christophe Castaner, Saint-Martin, Guadeloupe, Caraïbes, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik