International
URL courte
Libération de la ville de Deir ez-Zor (105)
16290
S'abonner

La Russie a envoyé en Syrie une équipe du Centre international de déminage. Au moins 40 démineurs, sept véhicules spéciaux et des maîtres-chiens se rendront dans un avenir proche à Deir ez-Zor.

Une équipe de militaires russes est arrivée en Syrie dans le but de participer au déminage de Deir ez-Zor, a annoncé le ministère russe de la Défense.

«Plus de 40 spécialistes de l'avant-garde du Centre international de déminage des forces armées russes, sept véhicules spécialisés et une équipe cynophile avec des chiens formés à détecter les mines ont été acheminés par avions militaires sur la base aérienne de Hmeimim», indique un communiqué du ministère.

Selon lui, les militaires russes se rendront à Deir ez-Zor afin d'y effectuer des mesures de reconnaissance et d'évaluer l'ampleur du déminage à venir.

Le communiqué souligne également qu'il est planifié de mobiliser au total près de 175 soldats russes du Centre international de déminage et 42 véhicules militaires en Syrie, ainsi que des systèmes robotisés modernes Uran-6.

«En tout premier lieu, les sapeurs démineront les routes qui mènent aux sites sociaux de l'infrastructure de la ville, y compris les hôpitaux, les écoles, les immeubles, les points d'eau et d'électricité, ainsi que les monuments historiques et culturels», évoque-t-il.

Le samedi 9 septembre, appuyées par l'aviation russe, les forces gouvernementales syriennes ont écrasé les terroristes de Daech aux environs de la ville de Deir ez-Zor.

Le blocus de la base aérienne de Deir ez-Zor a été brisé samedi par des unités syriennes placées sous le commandement des généraux Issam Zahreddine et Souheil al-Hassan, a indiqué un correspondant de Sputnik.

Grâce au soutien de l'aviation et de l'artillerie, l'armée est parvenue à reprendre plusieurs hauteurs, mettre hors d'usage des équipements des terroristes de Daech et détruire certaines de leurs positions fortifiées.

Dossier:
Libération de la ville de Deir ez-Zor (105)

Lire aussi:

Castex: «Il faut tout faire pour retarder le confinement»
«Sur les plans diplomatique et militaire, l’UE ne peut absolument pas être prise au sérieux»
Nicolas Maduro lance un ultimatum à l’Union européenne
Natacha Polony: «Il y a eu un recul des libertés individuelles et publiques depuis un an qui est majeur» - vidéo
Tags:
déminage, démineurs, sapeur, ministère russe de la Défense, Deir ez-Zor, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook