International
URL courte
801789
S'abonner

En réponse aux critiques émises par les États-Unis suite au dernier essai nucléaire effectué par Pyongyang, l’agence publique nord-coréenne s’en est violemment prise à Nikki Haley…

Les propos tenus la semaine dernière par l'ambassadrice américaine à l'Onu, Nikki Haley, qui a fustigé le récent essai nucléaire mené par Pyongyang en brandissant la menace de nouvelles sanctions, a suscité une réaction virulente en Corée du Nord. Suite à l'intervention de la diplomate américaine, l'agence officielle nord-coréenne KCNA a violemment réagi au discours tenu par Mme Haley, qualifiant cette dernière de «prostituée», relate The Independent.

«Elle agite follement sa jupe, jouant le premier rôle dans les sanctions hideuses adoptées par l'administration Trump et le chantage à la pression», a lâché KCNA, appelant l'ambassadrice à «surveiller sa langue» et menaçant de faire «payer cher» à Washington les propos de Mme Haley.

Ce dérapage apparaît comme la riposte nord-coréenne aux remarques faites par l'ambassadrice à l'Onu. «Trop c'est trop» et il faut que l'ONU prenne «les mesures les plus fortes possibles» et «cesser les demi-mesures», a-t-elle lancé lors d'une session du Conseil convoquée en urgence au lendemain d'un sixième essai nucléaire nord-coréen. «On ne peut baisser la garde» alors que le régime nord-coréen «ne demande qu'une chose, la guerre», a-t-elle asséné.

Pyongyang a multiplié ces derniers mois les tirs de missiles balistiques et les essais nucléaires, au mépris des interdits de la communauté internationale. Dimanche dernier, la Corée du Nord a annoncé avoir procédé «avec un succès parfait», à l'essai souterrain d'une bombe à hydrogène capable d'être transportée par un missile balistique intercontinental

Lire aussi:

Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Un octogénaire décède après avoir été bousculé et insulté à la caisse car jugé «trop lent» dans le 92
Tags:
Nikki Haley, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook