Ecoutez Radio Sputnik
    Un homme regarde la télé dans une gare ferroviaire à Séoul le 9 août 2017

    Le déploiement d'armes nucléaires US n'est pas à l'ordre du jour de Séoul

    © AFP 2017 JUNG Yeon-Je
    International
    URL courte
    4120

    Malgré les menaces de Pyongyang, Séoul se prononce pour la dénucléarisation pacifique de la péninsule et ne veut pas déployer d'armes nucléaires américaines sur son territoire, estime la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères Kang Kyung-wha.

    Bien que Pyongyang ne tempère pas sa rhétorique à l'égard des États-Unis et de leurs alliés voire même prétende avoir récemment réussi le test d'une bombe à hydrogène, les autorités sud-coréennes n'envisagent pas la possibilité de déploiement d'armes nucléaires américaines dans le pays, a déclaré la chef de la diplomatie sud-coréenne Kang Kyung-wha.

    «Pour le moment, cette question n'est pas envisagée au niveau du gouvernement. Notre politique est l'engagement total en faveur de la dénucléarisation. Bien sûr, on vit dans un pays libre et démocratique, et il existe différents points de vue sur ce sujet. Nous tenons compte de l'opinion publique qui penche de plus en plus, ces derniers temps, en faveur de l'armement nucléaire de la Corée du Sud», a-t-elle indique.

    Toutefois, la ministre a souligné que même si un jour le gouvernement était obligé d'envisager cette question, il serait difficile de la résoudre vite car il existe «un grand nombre de nuances et de subtilités» y compris sur les questions de non-prolifération nucléaire.

    Lire aussi:

    Comment Washington attise le militarisme en Corée du Nord
    Au seuil de la guerre nucléaire: la psychologie des aspirations de Pyongyang
    La "guerre des mots" fera-t-elle exploser la poudrière nord-coréenne?
    Tags:
    bombe à hydrogène, Kang Kyung-Wha, Séoul, Pyongyang, Corée du Sud, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik