International
URL courte
13263
S'abonner

L’équipage de la Station spatiale internationale (ISS) s’est abrité le 10 septembre dans une pièce spéciale compte tenu du danger lié aux éruptions solaires très puissantes enregistrées ces derniers temps.

«Le 10 septembre, le signal d'alerte s'est déclenché sur l'ISS, si bien que les astronautes ont dû s'abriter pour un certain temps», a déclaré aux journalistes le Président de l'Institut Skobeltsine de l'Université d'État Lomonossov de Moscou, Dr. Mikhaïl Panassiouk.

À l'en croire, cette «évacuation forcée» tient au fait que l'ISS passait au plus près du soleil au moment où l'activité solaire s'est mise à augmenter.

«Un puissant jet de protons (l'une des conséquences d'une activité solaire accrue, ndlr) aurait pu percer le cockpit de l'ISS», a expliqué le professeur.

Notons que deux puissantes éruptions solaires de forte intensité se sont produites tôt mercredi, dont la seconde est la plus intense enregistrée depuis le début de ce cycle d'activité du Soleil en décembre 2008.

Pour rappel, le cycle actuel du Soleil, qui a débuté en décembre 2008, voit l'intensité de l'activité solaire diminuer nettement, ouvrant la voie au «minimum solaire».

Les cycles solaires durent en moyenne 11 ans. En fin de phase active, ces éruptions deviennent de plus en plus rares mais peuvent néanmoins être puissantes. Ces tempêtes solaires résultent d'une accumulation d'énergie magnétique à certains endroits. Ces jets de matière ionisée sont projetés à grande vitesse dans et au-delà de la couronne du Soleil, à des centaines de milliers de kilomètres d'altitude.

Lire aussi:

Un colis suspect adressé au Pr Raoult envoyé à Marseille, une unité spéciale intervient
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Une femme meurt en chutant d'un manège d’un parc d’attractions dans l’Oise
Tags:
astronautes, espace, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook