International
URL courte
9203
S'abonner

Au cours d’un entretien téléphonique, le chef d’État russe et la chancelière allemande se sont mis d’accord sur la possibilité d’envoyer dans le Donbass des forces de maintien de la paix.

Le Président russe et la chancelière allemande voient d'un bon œil l'initiative de dépêcher des forces de l'Onu dans le Donbass, ont annoncé ce lundi Moscou et Berlin à l'issue d'un entretien téléphonique entre Vladimir Poutine et Angela Merkel.

«Compte tenu des propositions faites par Angela Merkel, le chef d'État russe s'est dit prêt à élargir les fonctions de la mission de l'Onu évoquées dans le projet russe de résolution du Conseil de sécurité de l'Onu», a fait savoir le Kremlin via son service de presse.

Destinées à assurer la sécurité des observateurs de l'OSCE, ces mesures prévoient également la possibilité d'envoyer les forces de l'Onu non seulement sur la ligne de front, mais aussi dans d'autres régions du Donbass dans lesquelles se rendent les experts de l'OSCE, a précisé la présidence.

Angela Merkel a de son côté souligné la nécessité d'apporter des modifications au mandat de l'OSCE.

Vladimir Poutine avait précédemment déclaré qu'il soutenait l'idée de dépêcher en Ukraine des forces de maintien de la paix, qui pourraient assurer la sécurité de la mission de l'OSCE dans la région. Il a également noté que cette décision devrait être prise par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Coronavirus: un premier cas confirmé en Algérie, un citoyen italien
Tags:
ONU, OSCE, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Donbass, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook