Ecoutez Radio Sputnik
    Nikki Haley, nouvelle ambassadrice US à l'Onu

    Washington affirme ne pas chercher la guerre avec Pyongyang

    © AFP 2017 SAUL LOEB
    International
    URL courte
    171257322

    «Nous ne cherchons pas la guerre avec Pyongyang», qui n'a pas franchi le point de non-retour», a assuré lundi l'ambassadrice américaine à l'Onu, Nikki Haley, qui avait la semaine dernière assuré que Pyongyang «ne demandait que» la guerre.

    Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté lundi à l'unanimité de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord en réaction au sixième essai nucléaire du régime mené le 3 septembre dernier.

    «Washington ne recherche pas la guerre avec la Corée du Nord», a déclaré l'émissaire américaine aux Nations unies Nikki Haley à l'issue du vote, et Pyongyang «n'a pas encore franchi le point de non-retour».

    Si le pays «accepte d'arrêter son programme nucléaire, il peut recouvrer son futur. S'il prouve qu'il peut vivre en paix, le monde vivra en paix avec lui», a-t-elle souligné.

    Le texte présenté par les Etats-Unis représente la neuvième résolution adoptée à l'unanimité depuis 2006 par les quinze membres du Conseil de sécurité pour sanctionner la Corée du Nord.

    La résolution prévoit notamment une suspension des exportations textiles de la Corée du Nord et impose un plafond aux importations de pétrole brut à destination du pays.

    Dimanche 3 septembre, la Corée du Nord a annoncé l'essai réussi d'une bombe H prévue pour être installée sur les missiles intercontinentaux. Le ministère japonais de la Défense a préalablement évalué la puissance de la charge à 70 kt, ce qui dépasse largement la puissance des bombes atomiques lancées sur les villes japonaises de Hiroshima et de Nagasaki en 1945.

    Le président américain Donald Trump a déclaré que Washington était prêt à utiliser «tous les moyens» pour protéger son pays et les alliés, y compris l'arme nucléaire. Séoul a fermement condamné ces essais, alors que Tokyo les a qualifiés de «défi lancé à la communauté internationale». 

    La Corée du Nord a de son côté averti les États-Unis qu'elle leur infligerait «la plus grande des souffrances et des douleurs» s'ils persistaient à pousser l'Onu à durcir les sanctions à son encontre suite au sixième essai nucléaire du pays.

    Lire aussi:

    Sanctions nord-coréennes: Pyongyang rejette la nouvelle résolution du CS de l’Onu
    Pyongyang: les USA «obsédés» par le nucléaire nord-coréen «qui a atteint son stade final»
    Moscou hostile à ce que Pyongyang obtienne le statut d'État nucléaire
    Tags:
    tests nucléaires, Nikki Haley, États-Unis, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik