Ecoutez Radio Sputnik
    Brexit

    May qualifie de «décision historique» l’abandon du droit de l'UE

    © AFP 2019 EMMANUEL DUNAND
    International
    URL courte
    11130
    S'abonner

    Les députés britanniques ont adopté mardi en seconde lecture le «Repeal Bill», la loi d'abrogation de l'appartenance à l'Union européenne, une décision qualifiée d'«historique» par la Première ministre Theresa May en vue de poursuivre les négociations sur de «solides fondations».

    A l'issue de plus de huit heures de débats lundi, les députés britanniques ont adopté le projet de loi «Repeal Bill» à 326 voix contre 290 en seconde lecture, après avoir rejeté un amendement travailliste de blocage du texte.

    «Tôt ce matin le parlement a pris une décision historique, soutenir la volonté du peuple britannique et voter pour un projet de loi qui apporte certitude et clarté en vue de notre retrait de l'Union européenne», a déclaré Theresa May dans un communiqué.

    Le vote était crucial pour Theresa May après la perte de sa majorité parlementaire le 8 juin dernier. Le «Repeal Bill» continuera d'être examiné au Parlement dans les prochains jours.

    Les députés ont validé en outre le calendrier présenté par le gouvernement pour ce dernier examen, d'une durée fixée à huit jours. Certains élus jugeaient ce délai trop court au vu de la complexité du texte.

    Le Parti travailliste avait appelé le gouvernement à amender le projet de loi, dénonçant la «confiscation de pouvoir» contenue dans plusieurs dispositions octroyant aux ministres certaines prérogatives jusqu'ici dévolues au parlement.

    Le «Repeal Bill» consiste à abroger l'European Communities Act (Acte d'adhésion au droit communautaire européen) de 1972 et à donner au parlement et à l'exécutif le pouvoir de modifier les lois existantes. «Un vote de rejet de ce projet de loi équivaudrait à une sortie chaotique de l'Union européenne», avait estimé David Davis dans la journée.

    Tags:
    Repeal Bill, Union européenne (UE), Royaume-Uni, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik