International
URL courte
736
S'abonner

Un partisan de l’ex-Président géorgien a affirmé qu’après que Mikhaïl Saakachvili a réussi à pénétrer sur le sol ukrainien, la police a commencé à réprimer et arrêter massivement les activistes soutenant cet homme politique.

David Sakvarelidze, partisan de l'ex-Président géorgien et ancien gouverneur de la région d'Odessa Mikhaïl Saakachvili, a informé sur sa page Facebook que la police ukrainienne s'était lancée dans des arrestations et des répressions en masse après l'arrivée de M. Saakachvili sur le sol ukrainien.

«Au secours! Des arrestations massives de nos camarades sur la demande de Porochenko [le Président ukrainien] et d'Avakov [le chef de la diplomatie ukrainienne]… J'appelle tout le monde à un combat décent! (…)»

Selon M. Sakvarelidze, la police ukrainienne a notamment arrêté Andrey Kotytchenko, qui avait aidé Mikhaïl Saakachvili à traverser le 10 septembre la frontière ukrainienne.

Dimanche, entouré de ses partisans, l'ex-Président géorgien et ancien gouverneur de la région d'Odessa, Mikhaïl Saakachvili, a réussi à pénétrer sur le sol ukrainien au point de passage de Cheguini, à la frontière avec la Pologne.

M. Saakachvili a plus tard déclaré, lors d'un meeting à Lvov, en Ukraine, que la police ukrainienne a volé son passeport.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Des zones «écarlates» et «super-rouges» délimitées sur une nouvelle carte de France
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Tags:
répressions, arrestation, Mikhaïl Saakachvili, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook