International
URL courte
2300
S'abonner

Le géant russe Gazprom examine les perspectives du plateau continental du Liban et évoque son intérêt de participer dans les projets concernés, apprend-on dans des documents diffusés en vue de la rencontre du Premier ministre russe Dmitri Medvedev avec son homologue libanais Saad Hariri.

Les perspectives du plateau continental libanais sont étudiées par le géant russe Gazprom, lit-on dans des documents diffusés en vue de la rencontre entre le chef du gouvernement russe Dmitri Medvedev et son homologue libanais Saad Hariri. Les deux hommes politiques se rencontrent ce mardi à Moscou.

Gazprom signale qu'il pourrait envisager de participer à la prospection géologique et à des travaux en mer sur le plateau continental libanais.

«Actuellement, Gazprom est en train d'étudier le bassin du Levant et s'intéresse aux perspectives de découverte de nouvelles structures contenant du gaz, y compris sur le plateau continental du Liban, et dans le cas de la découverte d'objets géologiques intéressants, est prêt à examiner la possibilité de participer aux appels d'offres internationaux tenus par la partie libanaise pour obtenir le droit d'effectuer des prospections géologiques et des travaux sur les blocs maritimes», peut-on lire dans les documents.

Interviewé par Sputnik au début du mois de janvier dernier, le ministre d'État pour les Affaires de la présidence de la République libanaise Pierre Raffoul avait déclaré que le domaine du pétrole et du gaz représentait une des priorités pour le nouveau gouvernement et l'objet d'intérêt dans la coopération avec la Russie. Selon le ministre, les entreprises russes étaient les premières à se présenter pour les appels d'offres concernant le pétrole et le gaz.

Lire aussi:

Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Opération de police au siège du FC Barcelone, le président Bartomeu arrêté
Suspecté d’avoir tenté de tuer sa compagne, il s’engage dans une course-poursuite avec les forces de l’ordre
Tags:
plateau continental, gaz, pétrole, Gazprom, Saad Hariri, Dmitri Medvedev, Liban, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook