Ecoutez Radio Sputnik
    drapeau de Catalogne

    Bataille pour l’indépendance: des centaines de maires catalans risquent l'arrestation

    © AFP 2017 Quique Garcia
    International
    URL courte
    La Catalogne dans l’attente du référendum (2017) (11)
    1239026

    Les tensions entre Madrid et Barcelone prennent de l’ampleur: les maires des villes catalanes qui, malgré la décision de la Cour constitutionnelle, militent pour le «référendum d'indépendance», ont été appelés à témoigner devant le parquet et menacés d’arrestation.

    Le parquet général espagnol a ordonné mercredi aux procureurs de Catalogne de citer à comparaître les maires de la région qui se prononcent pour l'organisation du référendum d'indépendance le 1er octobre, décrété illégal par les autorités espagnoles.

    D'après l'ordre du procureur général, José Manuel Maza, si les maires ne se présentent pas devant le tribunal, ils risquent l'arrestation.

    «Tout acte des autorités, des fonctionnaires ou des personnes privées visant à organiser le vote peut être considéré comme un crime de désobéissance aux décisions judiciaires, de forfaiture et de détournement de fonds publics», stipule l'ordre.

    Selon une liste diffusée par l'Association des maires indépendantistes (AMI) sur son site internet, 712 maires sont disposés à mettre des locaux à disposition de l'exécutif catalan pour organiser le 1er octobre un référendum d'autodétermination interdit par la Cour constitutionnelle.

    Outre les maires, le parquet général espagnol a annoncé lancer des poursuites contre plusieurs députés du parlement catalan et des membres du gouvernement de la Catalogne pour avoir soutenu la convocation d'un référendum d'autodétermination.

    La Catalogne, qui représente 15% de la population de l'Espagne avec 7,5 millions d'habitants sur 47 millions, produit 20% du PIB national. Elle a longtemps réclamé plus d'autonomie avant d'être tentée par l'indépendance. 70% des habitants de Catalogne sont favorables à la tenue d'un scrutin, selon les sondages, mais moins de la moitié d'entre eux sont partisans de l'indépendance.

    Le 13 septembre, le Tribunal constitutionnel d'Espagne a suspendu une loi adoptée par le parlement de Catalogne créant une base légale pour la création d'un État catalan indépendant. 

    Dossier:
    La Catalogne dans l’attente du référendum (2017) (11)

    Lire aussi:

    Référendum en Catalogne: Madrid lance des poursuites contre les autorités catalanes
    La date du référendum sur l’indépendance de la Catalogne annoncée
    Le parlement catalan adopte la loi prévoyant un référendum d'autodétermination
    Tags:
    parquet, tribunal, arrestation, maire, Espagne, Catalogne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik