International
URL courte
25303
S'abonner

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a ironisé sur les accusations de Washington contre Kaspersky Lab en pointant du doigt la «concurrence loyale» américaine.

En raison des prétendus liens de la société russe Kaspersky Lab avec le Kremlin, Washington a ordonné à tous les fonctionnaires de désinstaller tous les logiciels édités par l'entreprise. Le porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a commenté cette mesure en se moquant des méthodes américaines de «concurrence loyale».

«Médias: Le Département américain de l'Intérieur déclare que les produits Kaspersky représentent une menace pour la sécurité. Voilà de la concurrence loyale en trois lignes», a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

La ministre de la Sécurité intérieure par intérim, Elaine Duke, a donné mercredi l'ordre à tous les fonctionnaires fédéraux de désinstaller d'ici 90 jours tous les logiciels antivirus de Kaspersky Labs des ordinateurs du gouvernement et des agences fédérales.

En réponse, l'entreprise a nié tout lien avec le Kremlin et déclaré que ces allégations étaient sans fondement.

La décision des autorités américaines d'arrêter d'utiliser les logiciels de Kaspersky Lab dans les institutions fédérales «retarde les perspectives de rétablissement de coopération bilatérale», a également réagi l'ambassade de Russie aux États-Unis.

Lire aussi:

L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Une banderole anti-Macron survole la cérémonie militaire du 14 juillet – vidéo
Tags:
concurrence loyale, concurrence, Kaspersky Lab, Maria Zakharova, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook